Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2018

Elles commençaient à éprouver la nostalgie de la virilité

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« J’ai jamais pu encadrer les féministes.(…) Ces salopes n’arrêtaient pas de parler de vaisselle et de partage des tâches ; elles étaient littéralement obsédées par la vaisselle. (…) En quelques années, elles réussissaient à transformer les mecs de leur entourage en névrosés impuissants et grincheux. À partir de ce moment — c’était absolument systématique — elles commençaient à éprouver la nostalgie de la virilité. Au bout du compte elles plaquaient leurs mecs pour se faire sauter par des machos latins à la con (…), puis elles se faisaient faire un gosse et se mettaient à préparer des confitures maison avec les fiches cuisine Marie-Claire. »

Michel Houellebecq, Les particules élémentaires

 

 

23:30 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Sur les hommes en trop https://www.franceculture.fr/emissions/repliques/a-la-recherche-du-temps-present-0
Avec Patrice Jean et Benoît Duteurtre

Écrit par : Paglop | 06/09/2018

Écrire un commentaire