Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2020

Joyeuse Nativité !

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 

Aujourd'hui 7 Janvier 2020 selon le calendrier Grégorien, nous sommes le 25 Décembre 2019 selon le calendrier Julien... Heureuse fête de la Nativité à mes frères et soeurs orthodoxes, ainsi qu'aux catholiques orientaux qui suivent ce calendrier.

"Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule ; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

Donner à l'empire de l'accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, L'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, Dès maintenant et à toujours : Voilà ce que fera le zèle de l'Eternel des armées." (Sainte Bible, Esaïe 9 : 6-7)

 


Cliquez sur la photo...

 


Cliquez sur la photo...

05:05 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/01/2020

Parce qu’enfin on tient une explication et on sait pourquoi

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Moi, quand je suis en présence d’un con, d’un vrai, c’est l’émotion et le respect parce qu’enfin on tient une explication et on sait pourquoi. Chuck dit que si je suis tellement ému devant la Connerie, c’est parce que je suis saisi par le sentiment révérenciel de sacré et d’infini. Il dit que je suis étreint par le sentiment d’éternité et il m’a même cité un vers de Victor Hugo, oui, je viens dans ce temple adorer l’Eternel. Chuck dit qu’il n’y a pas une seule thèse sur la Connerie à la Sorbonne et que cela explique le déclin de la pensée en Occident. »

Romain Gary, L'angoisse du roi Salomon

 

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Le niveau monte...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

10:09 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Mitraillette au poing, se donner le luxe d’une féérie sanglante

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« J’essaie de lui apprendre à dominer sa colère, ses espoirs naïfs, son penchant à la grandiloquence. Il est jeune, il ne peut pas comme moi, en couvrant de ridicule les souvenirs d’un riche passé, s’aider à oublier l’opprobre d’aujourd’hui. Je l’entends parler d’en finir, de faire une virée, ici ou ailleurs, avec quelques copains, mitraillette au poing, se donner le luxe d’une féérie sanglante, vantarde et misérable. La mitraillette est le dur emblème de cette jeunesse traquée, le seul outil sur lequel sachent se serrer, aujourd’hui, ces mains qu’on a faites inutiles. Je me fais traiter d’intellectuel, de politicien, de dégonflé. J’accepte de l’être. Ma défaite l’encourage. Mais l’envie banale, l’aveugle révolte, quand elles sont portées et brandies par la puissante haine d’un adolescent, finissent par tourner en fierté. »

Raymond Abellio, Les yeux d’Ézéchiel sont ouverts

 

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

La France... ses villages... ses hameaux...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/01/2020

Votre fraîcheur d'origine

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« ”Elle viendra, elle viendra à coup sûr ! m’exclamai-je, en courant dans ma chambre. Demain si ce n’est pas aujourd’hui, elle saura bien me trouver !” C’est ça, le maudit romantisme de ces cœurs purs ! Ô la saloperie, ô la bêtise, ô la naïveté de ces fichues “âmes sentimentales”! Et comment ne pas comprendre ? Et qu’il en faut peu, mais peu, des mots, et qu’il en faut peu, d’idylle, pour retourner une âme comme on veut. La voilà, votre virginité, la voilà, votre fraîcheur d’origine… »

Fiodor Dostoïevski, Carnets du sous-sol

 

 

23:56 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Lynchons Matzneff

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

23:11 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Vanessa Springora : "Le Consentement"... à propos de l'Ogre Matzneff...

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 

22:50 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Christ au Monténégro

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 

Ce soir, au nord du Monténégro, il fait -15° mais les chrétiens sont toujours dehors pour défendre l'Eglise orthodoxe serbe que le pouvoir (qui se fait beurrer la raie du cul par l'UE, caresser par les USA et orienter par l'OTAN) cherche à détruire afin d'effacer toute trace de la "serbité" du pays. Même scénario qu'en Ukraine.

 


Cliquez sur la photo...

22:40 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Familles...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Il y a quelque chose de stupéfiant qui revient sans cesse dans les films : un rassemblement d'êtres humains appelé "famille". Apparemment, dans les temps anciens, ce type d'organisation devait être fort répandu. Une "famille" est un groupe de gens qui paraissent vivre ensemble. Elle se compose d'abord d'un homme et d'une femme, et si par hasard l'un d'eux disparaît, on continue à parler de lui et son image (ce qu'on appelle des photographies) se retrouve un peu partout dans la maison. Puis viennent les jeunes, des enfants d'âges différents. Et le plus surprenant, ce qui semble caractériser toutes ces "familles", c'est que l'homme et la femme sont toujours le père et la mère de tous les enfants. Parfois, il y a aussi des gens plus vieux, les parents de l'homme ou de la femme. Je ne sais vraiment pas quoi en penser. En fait, ils semblent tous être parents les uns des autres !

Et dans les films, tous ces débordements sentimentaux paraissent liés à cette structure de "famille" qui, en outre, est présentée comme à la fois normale et décente.

J'ai appris, bien entendu, à éviter de juger mon prochain, et surtout les gens d'une autre époque. Je sais que cette notion de "famille" est contraire au dicton "Être seul, c'est être bien", mais ce n'est pas ça qui me gêne. Après tout, j'ai déjà passé plusieurs jours de suite avec d'autres personnes et j'ai été jusqu'à rencontrer les mêmes étudiants pendant plusieurs semaines. Ce n'est pas tant la Faute de Promiscuité qui me dérange dans ces "familles" ; je ressens plutôt une espèce de choc en imaginant tous les risques que ces gens ont pu courir. Ils donnent l'impression d'éprouver tellement de sentiments les uns pour les autres.

Cela me scandalise et m'attriste.

Et ils se parlent tellement entre eux. Leurs lèvres, même s'il n'en sort aucun son, ne cessent de remuer. »

Walter Tevis, L'oiseau d'Amerique (Mockingbird)

 

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Retraite

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Reliés par d'innombrables liens au passé et à l'avenir

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Tous mes films, d'une façon ou d'une autre,  répètent que les hommes ne sont pas seuls et abandonnés dans un univers vide,  mais qu'ils sont reliés par d'innombrables liens au passé et à l'avenir,  et que chaque individu noue par son destin un lien avec le destin humain en général.  Cet espoir que chaque vie et que chaque acte ait un sens, augmente de façon incalculable  la responsabilité de l'individu à l'égard du cours général de la vie. »

Andreï Tarkovski, Le temps scellé

 

 

01:09 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/01/2020

Réforme des retraites...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

17:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Mieux...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

11:37 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

La rouille du quotidien

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« La destruction, c’est le revers de la foi dans la vie ; si un homme, au-delà de dix-huit ans, parvient à se tuer, c’est qu’il est doué d’un certain sens de l’action. Le suicide, c’est la ressource des hommes dont le ressort a été rongé par la rouille, la rouille du quotidien. Ils sont nés pour l’action, mais ils ont retardé l’action ; alors l’action revient sur eux en retour de bâton. Le suicide, c’est un acte, l’acte de ceux qui n’ont pu en accomplir d’autres. C’est un acte de foi, comme tous les actes. Foi dans le prochain, dans l’existence du prochain, dans la réalité des rapports entre le moi et les autres moi.
"Je me tue parce que vous ne m’avez pas aimé, parce que je ne vous ai pas aimés. Je me tue parce que nos rapports furent lâches, pour resserrer nos rapports. Je laisserai sur vous une tache indélébile. Je sais bien qu’on vit mieux mort que vivant dans la mémoire de ses amis. Vous ne pensiez pas à moi, eh bien, vous ne m’oublierez jamais !" »

Pierre Drieu la Rochelle, Le feu follet

 

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook