Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2010

Red Moore : Vienne la nuit

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=


podcast

 

On a longtemps dit que les punks ne savaient pas jouer.
Admettons.
L'essence même du punk résiderait alors dans l'approximation et l'amateurisme.
La punkitude absolue, ce serait donc le non respect des règles, le mauvais goût revendiqué, et la transgression permanente.
A ce compte là, oubliez Damned et leur reprise délirante de "Help", les Pistols réussissant à merveille à détruire "Johnny B.goode", ou la version "massacre à la tronçonneuse" de "Slow Down" par The Jam.
Il y a mieux, beaucoup mieux.
Un type qui surpasse Ben E.King, John Lennon et Willy Deville en s'accaparant "Stand by me". Cet oiseau rare, c'est Red Moore.
Ne me demandez pas qui il est, ni d'ou il vient: je n'en sais rien.
Armé de sa flûte magique, il interprète un grand classique de la soul qu'il rebaptise fièrement "Vienne la nuit" et ce, sans aucun sens du ridicule.
A ce niveau de témérité, je ne sais pas s'il mérite le titre de Roi des punks, ou des cons, qui, comme on le sait, osent tout.
Ce qui est sûr, c'est qu'il est beaucoup plus drôle que Ian Anderson, le leader de Jethro Tull, qui dansait la bourrée sur une guibole en postillonnant dans son flûtiau.
Et c'est toujours ça de gagner.
Vive les punks!

 

 

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

16:42 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/06/2010

The Rolling Stones : Poison Ivy

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Lux Interior est mort. A priori, pas d'un excés de strychnine, ni d'un accés de fièvre.
Le primitif, l'homme des cavernes qui portait des lunettes de soleil la nuit n'a jamais montré ce qu'il y avait derrière son masque. Il à pris son TV Set sous le bras et traversé la porte verte pour aller rejoindre les jardins magnifiques.
Là-bas, il continue à agiter ses rockin' bones pour faire la mouche humaine sur la Zombie Dance en concourant avec le God Monster.
Sur qu'il sera pour toujours un loup garou adolescent, et qu'il rocke sur la Lune en faisant le Jungle Hop.
Mais ce qui va lui manquer, c'est son idôle vaudou.
Celle pour et avec qui il à tout fait par amour.

Poison Ivy, seule, toute seule...

(Dédié à Alain Feydri, auteur de "Les Cramps - Pour l'amour d'Ivy").

 

 

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

20:31 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

05/03/2010

JIM BOGGIA : « Johnnie's going down » (2008)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Allez, une deuxième couche,
avec en l'occurence le premier morceau de ce merveilleux album.
Maintenant, si ça vous plait (et je n'en doute pas), une seule chose à faire ;
acheter ce disque, qui, je vous le rappelle, existe en cd (stéréo) et vinyl (mono).
Pour ce faire, voici le MySpace de Jim Boggia : ICI
Et puis, le site du magasin (La Malle à Disques) qui m'a conseillé cet album, Par-là,
et fait aussi de la VPC.
Mais vous devez bien tous connaitre un bouclard dans votre coin,
alors, comme on dit: "Support your local dealer!"

 

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

19:03 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

JIM BOGGIA : « 8Track » (2008)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Qui connaît Jim Boggia ici ?
Et pourtant ce type existe, il fait des disques depuis 10 ans.
Le dernier en date s’appelle « Misadventures In Stereo »,
et il y a un label assez barjo pour sortir une édition vinyle en plus du cd, et en Mono !
Ce qui ne manque pas d’audace, quand on aura lu le titre de l’album, déjà mentionné.
Il y a aussi quelques rares disquaires en France tout aussi barjos qui continuent à faire correctement leur métier, lisent la presse étrangère afin de savoir ce qui se fait de bien ailleurs, et font venir ces disques en import chez eux.
Tout ça pour qu'enfin au bout de la chaine d'autres barjos, les camés de la musique, se ravitaillent en produit frais et non frelatés.
Parce que ne comptez pas sur la presse rock « officielle » française (je ne parle pas des fanzines qui font leur job) pour vous informer, ni sur la Fnac ou pire encore Amazone pour trouver ce disque. Non, ces gens là sont plus occupés à vous refourguer le dernier Franz Ferdinand (« L’album de la maturité…. », beurk !) par palettes entières.
Laissez leur ces parts de marché, et reprenez plutôt une portion du gâteau que nous a cuisiné amoureusement le petit Jim, ça ne vaut pas plus cher et c’est bien meilleur !
En plus, vous aurez le plaisir de déguster des notes de pochette délicieuses, du genre : « Ceci est un album. La face 1 est terminée ?
Prenez une pause. Rassemblez vos pensées. Fumez une clope si vous en avez une sous la main ».

Passer son temps à réfléchir en se droguant ?
Un truc de barjo, quoi.

 

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

07:00 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/03/2010

WILCO : « I wanna be your dog » (1995)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Le petit chien est mort...
...on débranche la guitare.

Ron Asheton 1948-2009

"May Ron Asheton's sweet, kind soul rest in peace."

Sue Rynski, photographe.


 

Le Groupe WILCO

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

17:00 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/03/2010

ELVIS PRESLEY : « Any Day Now » (1969)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

« Alors comme ça maintenant, c’est 5 fruits et légumes par jour, pas trop de sucres ni de sel, éviter les aliments gras, et pour votre santé, bougez ?!? », me dit l’Agent Secret. « A ce régime là, ce sera bientôt gymnastique obligatoire tous les matins dans la rue, jus de poireaux au petit déjeuner, prise de tension au saut du lit, et puis quoi encore ? Ska festif toute la journée à la radio pour garder le rythme ? »

Hum, l’Agent à ses sources, probablement.
Et ses opinions aussi.
Mao... mais tendance Nino Ferrer: « Le quart de rouge c’est la boisson du Garde Rouge »…

OK, allumons une cigarette, décapsulons une bière, et posons nous la seule question qui vaille : qu’aurait fait Elvis dans ce monde là ?
« Une dépression… », grommelle
l’Agent, en écrasant sa Lucky sans filtre.
Mais non, il commanderait des loukoums, du miel, des douceurs, et puis une chanson, bien sur ! Signée
Burt Bacharach, un nom cristallin.
Ensuite, il l'assaisonnerait comme chez lui, à la mode soul, avec cascades de violons, cuivres rutilants, et roucoulades de grasses walkyries épousant les ondulations d’une basse rondelette sur une rythmique sautillante. Enfin, il poserait sa voix chaude et sucrée, sans effort. Jamais trop d’effort, pour le jeune et riche mâle américain.
Trop riche, bien trop riche ?
« Non, jamais assez ! », hurle l’Agent, « A bas la pauvreté ! Chassons le révisionisme, battons les pauvres, volons les riches, et du rab’ de frites pour tout le monde ! »

Ça y est, la révolution culturelle est en marche…

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

07:14 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/03/2010

CHUCK BERRY : « I’m a rocker » (1970)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

« Facile, de faire du rock’n’roll ? Ah bon…Moi, j’y arrive pas. »
Il me dit ça en finissant son troisième verre de cognac.
Avant, on s’est quasiment enfilé l’équivalent d’une bouteille de rhum, à coups de petits punchs. Mais ça nous empêche pas de causer.
« Tu sais, j’ai 60 ans l’année prochaine, ça fait plus de 40 piges que je bosse, et la musique m’a jamais quitté », qu’il me fait. « Surtout le rock, j’adore. Johnny, bien sur, c’est une bête, un super chanteur, mais bon, c’est rien qu’un interprète. Moi, je préfère le gros...Eddy, tu sais. Moi du rock, j’ai jamais pu en jouer, pourtant j’aurais adoré, vraiment… »

J’y crois pas, on va rejouer le match Jean-Philippe Smet/Claude Moine dans ce rade pourri, moi qui préfère la VO en plus ? OK, j’ai besoin de munitions, et avant de lui répondre faut que je retourne au comptoir pour recharger. Quoique bon, c’est simple à piger tout de même, le rock, pas besoin de sortir de centrale. Enfin, ça dépend laquelle, de centrale…
Tiens, l’intro mille fois rabâchée de Chuck Berry que le juke box crache à l’instant, y’à tout la dedans, non ? Faut pas en faire une montagne, c’est ni du Bach, ni du Miles Davis… dis ?

Mais Il dit plus rien, l’autre. Il est debout au milieu du bar, possédé, hurlant les paroles du troisième couplet : « Les faux intellectuels, journalistes étroits, s’emparent de ma musique, je reste franc-tireur ! Je suis rocker ! »

2h00 du mat’, 3 grammes dans le sang, 60 balais au compteur.

Merde, il a tout compris, lui.



 

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

21:57 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (5) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/02/2010

CRACKER : « I hate my generation » (1996)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Ma génération se dit que tous ces réfugiés qui arrivent ici en traversant la mer au risque d’y laisser leur peau feraient mieux de rester chez eux.
Ma génération pense que la Nouvelle Star c’est tout de même mieux que la Starc Ac’.
Ma génération estime que la gauche et la droite, ça ne veut plus rien dire lorsqu’il y a urgence pour sauver la planète.
Ma génération s’accorde à trouver que Sarkozy est un dangereux mégalo, mais qu’il ne faudrait tout de même pas être systématiquement contre tout ce qu’il propose.
Ma génération a renoncé à : fumer dans les lieux publics, boire un verre de trop, se passer de portable, couper la radio, éteindre la télévision.
Ma génération n’a pas connu Mai 68, était trop jeune en 77, mais juge que le Grunge, c’est du réchauffé.
Ma génération est aux commandes d’un monde qui va dans le mur, mais décide de rembourser ceux qui ont oubliés de vérifier le niveau du liquide de freins avant de démarrer.

Je hais ma génération.

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

 

--------------------------------------------------------------------

Note de Nebo : voilà la preuve que je suis pour une totale liberté d'expression en postant ce texte du Grand Rev' avec lequel je ne suis pas complètement d'accord... ceux qui suivent ce blog s'en doutent... j'y apporterais volontiers quelques nuances qui ont déjà été apportées en d'autres posts de ce blog. Le MRAP peut se gratter.

07:00 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/02/2010

OTIS REDDING & CARLA THOMAS : « New year’s resolution » (1967)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Il y a cette scène, dans « La garçonnière » (1960) de Billy Wilder, ou l’adorable Shirley MacLaine prend la décision de sa vie aux 12 coups de Minuit du réveillon : rejoindre tout de suite Jack Lemmon, qu’elle va définitivement préférer à ce grand con de Fred Mac Murray.
(Notez bien que ce n’est pas la taille qui fait le grand con. James Stewart ou Gary Cooper par exemple, ont la tête dans les nuages du haut de leur stature, alors que MacMurray ne sait pas quoi faire de ses grosses paluches et de son immense thorax qui le cloue au sol….)

Mais revenons à Shirley : plutôt que d’être l’amante choyée de son patron (Fred), et de profiter avec lui du luxueux repas de fête qu’il lui offre, elle choisit d’aller partager des spaghettis avec le petit employé qui l’aime, et qui rince ses nouilles à travers une raquette de tennis, faute de passoire. (Jack Lemmon, donc ; un mec qui s’appelle Jean Citrron et devient malgré tout une star mérite tout mon respect.)
Les spaghettis dans la raquette de tennis, c’est un jeu, manger devient ludique, en plus d’être érotique : manger des spaghettis ensemble, c’est presque faire l’amour.

Et la chanson dans tout ça, on s’en éloigne ?
Pas tant que ça : 7 ans plus tard, en énumérant leurs résolutions de nouvelle année, Otis & Carla font l’amour par micros interposés, mais au lieu de pâtes, ce sont des câbles qui les relient.

 

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

16:45 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/02/2010

Jimi Hendrix : Bold As Love

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Merde.
Mitch Mitchell est mort.
J’apprends la nouvelle par Rock’n’Folk.
Ouais, comme au bon vieux temps, avant l’ère d’internet et de l’info en direct.
Donc ce soir, c’est la chanson de la nuit. Noire.
Si vous voulez tout comprendre à Mitch, c’est pas la peine de lire Batteur magazine. Surtout pas.
Vous avez juste à savoir qu’il a accompagné Jimi Hendrix pendant 3 ans et qu’il a joué sur trois des plus beaux albums du rock, et notamment « Axis : bold as love », et son morceau éponyme, comme on dit dans les journaux lettrés.
Accompagner, ce n’est pas seulement jouer de la batterie, c’est aussi vivre avec le groupe.
Il y a juste à écouter son drumming délicat, son sens du swing, son écoute permanente de la mélodie, et en particulier, ce break magique, à 2 minutes et quarante sept secondes.
Ce soir, je ne vous parlerais même pas de l’extraordinaire sens mélodique d’Hendrix, ni de la qualité rimbaldienne de ses paroles, écoutez juste la relance permanence de Mitch….
Rest in peace.

*Texte écrit par The Rev' en Décembre 2008...

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

17:00 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

09/02/2010

Bob Dylan : Like a Rolling Stone (Piano Demo)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

 

(Piano demo – 15 Juin 1965, Studio A, Columbia Records, New York City)

 

podcast

Parfois ça tient à presque rien, une grande chanson.
Je veux dire, ce qui fait qu’une idée brillante puisse se réaliser dans une forme quasi parfaite, absolue.
Des idées, Robert Zimmerman en a à la pelle depuis le début des années 60, et plus encore depuis qu’il utilise quelques accélérateurs de conscience sous forme de nicotine, caféïne, marijuana, et acide lysergique, enfin.
Ce qu’il récolte aussi, Bobby, depuis peu, c’est un tas d’emmerdements, envoyé par une belle bande d’emmerdeurs. Les coincés du cul, les censeurs de tout poil, les empécheurs de désirer en rond, à gauche comme à droite, il y en a un paquet.
Les pseudo progressistes et véritables intégristes qui lui reprochent de s’être électrifié, et qui l’émasculeraient bien, tel ce Pete Seeger qui tenta de couper à la hache les câbles d’alimentation de la sono à Newport pour faire cesser ce BOUCAN DU DIABLE.
Et puis évidemment les conservateurs classiques qui ne supportent pas que ce petit juif attifé comme une tantouze viennent leur faire la morale.

Alors, Dylan, est fatigué, fatigué, mais il continue, il continue.
Il creuse, il creuse, he’s  a digger. Dig this, man ?
Il y a cette chanson dans sa tête depuis un moment, qui se bouscule parmi des dizaines d’autres, mais celle là est spéciale, il le sait, il le sent, celle là va tout chambouler.
Alors il cherche, dans ce grand studio. Autour de lui, les autres attendent.
Il démarre au piano, la basse essaie de suivre, puis s’arrête. Lui martèle son piano bastringue, et soudain , sa voix, fatiguée, voilée, broyée. Trop de pressions, trop d’explications à donner sans arrêt, trop de mots, trop de cigarettes.
Alors, c’est juste un couplet, à l’arrache, et le premier refrain, originel. La Genèse.
Et puis, il s’arrête. « My voice is gone », dit-il. Mais pas la chanson.

Le lendemain, la version électrique et définitive débutera par un coup de caisse claire mallarméen qui à jamais abolira le vieux monde…

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

23:27 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/11/2009

THE STOOGES : « I wanna be your man »

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

En 2006, les 3 vieux "crétins" en embauchent un plus jeune pour remettre le couvert.
Des concerts, et puis un disque.
Ceux qui achètent la rondelle numérique vendue sous boiter plastique sont privés
de 4 morceaux supplémentaires qu’on trouve sur l’édition vinyle seulement,
Double album très beau et très sombre, black & white, rock’n’roll.
Parmi ces quatre, une reprise du « I wanna be your man », le cadeau des Beatles aux Stones, en 1964.
Le chaînon manquant, qui abolit la théorie fun mais complètement fausse des gentils Beatles et méchants Stones. En 2006, les Stooges payent leur tribut, et jouent ce morceau avec leurs souvenirs de plus de 40 années, et leurs corps marqués par autant de saisons en enfer.
Le résultat : du brut de pomme joué à 11 sur les amplis, parce que faut pas déconner, si on entend plus grand-chose, autant monter le volume, se passer de la partie de slide parce qu’on pas réussi à refoutre la main sur ce foutu bottleneck, brailler les chœurs comme on peut par dessus le boucan, et tout de même, claquer un solo minimaliste et foutraque, parce qu’on s’appelle les Stooges.
Et puis voilà.
Fuck forever.

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

 

17:13 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

KING SIZE : "Charlotte" (1998)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

"Nous avions pour les hommes une grande tendresse. Nous les regardions tourner dans la cour, à la promenade. Nous leur jetions des billets par-dessus le grillage, nous déjouions la surveillance pour échanger avec eux quelques mots. Nous les aimions. Nous le leur disions des yeux, jamais des lèvres. Cela leur aurait semblé étrange. C'aurait été leur dire que nous savions combien leur vie était fragile. Nous dissimulions nos craintes. Nous ne leur disions rien qui pût les leur révéler mais nous guettions chacune de leurs apparitions, dans un couloir ou à une fenêtre, pour leur faire sentir toujours présentes notre pensée et notre sollicitude."

Charlotte Delbo: "Une connaissance inutile" (Auschwitz et après, tome II)

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

07:00 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/11/2009

CHET BAKER : « The thrill is gone » (1953)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Le 27 Octobre 1953, c’est la première fois que Chet enregistre une chanson en studio.
Mais c’est pour murmurer avec une voix d’outre-tombe, que les nuits sont froides,
l’amour est mort, et qu’il est inutile de faire semblant, parce que c’est la fin.
Réjouissant programme qu’il expérimentera lui-même en s’adonnant très tôt
au joyeux mélange héroïne / cocaïne, pour finir mystérieusement défenestrer 35 ans plus tard.
35 années qu’il aura consciencieusement consacrées à enregistrer, donner des concerts,
et détruire méthodiquement la gueule d’ange de ses débuts pour acquérir un visage
ressemblant à un vieux parchemin.
Mais quand à 24 ans, on a une telle prescience de la finitude,
on n’a plus qu’à trainer sa peine le plus longtemps possible,
sans faire trop de bruit, et si possible au volant d’une belle automobile.
Avec élégance.

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

15:00 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/11/2009

MOTÖRHEAD : "Doctor rock" (1986)

=--=Publié dans la Catégorie "La Chanson du Jour, par The Reverend..."=--=

podcast

Parfois c’est dur de se lever.
D’abord, ouvrir un œil, puis localiser l’endroit où l’on se trouve.
Ensuite, remercier Dieu ou je ne sais qui d’être encore en vie.
Dans la foulée, mettre un pied par terre, et là les ennuis commencent :
vertiges, troubles de la vision, et surtout ce putain de mal de crâne.

Il convient alors de trouver la bonne médecine, le truc qui va arrêter
l’horrible tic tac de votre horloge interne.
Dans ces cas là, une seule adresse, celle du professeur Lemmy.
Il va commencer par vous dire qu’il n’est pas un docteur en philosophie, et qu’il va falloir payer la consultation, mais ça, on l’aurait deviné.
Ensuite il vous précisera aussi qu’il n’a rien avoir avec le Docteur Spock,
et là encore vous en conviendrez.
Quand enfin il vous expliquera que votre corps est bâti comme un ampli Marshall, il ne faudra pas le contredire, mais juste l’écouter.

Parce que Lemmy, c’est le docteur Rock.

Ecce homo !

Philippe "The Reverend" Nicole (Bassiste-chanteur des défunts King Size et, actuellement, bassiste chez Peter Night Soul Deliverance et chez Margerin)...

06:22 Publié dans La Chanson du Jour, par The Reverend. | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook