Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2017

Petit nombre

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

« Aujourd’hui encore, la France est le siège de la civilisation européenne la plus intellectuelle et la plus raffinée et reste la grande école du goût : mais il faut savoir la découvrir, cette "France du goût". Qui en fait partie prend soin de se tenir caché. Il sont peu nombreux, et dans ce petit nombre il s’en trouve encore, peut-être, qui ne sont pas très solides sur jambes, soit des fatalistes, des mélancoliques, des malades, soit encore des énervés, fins jusqu’à l’artifice, qui mettent leur point d’honneur à rester cachés. Ils ont ceci en commun qu’ils se bouchent les oreilles pour ne pas entendre la bêtise déchaînée et la gueulerie bruyante du bourgeois démocrate. »

Friedrich Nietzsche, Par delà le Bien et le Mal

 

07:00 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

29/06/2017

Une odieuse intempérance dans la plainte

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

« Il existe aujourd’hui, dans presque toute l’Europe, une sensibilité et une susceptibilité maladives à la souffrance en même temps qu’une odieuse intempérance dans la plainte, un amollissement douillet qui à l’aide de la religion et de je ne sais quel bric-à-brac philosophique voudrait se faire passer pour quelque chose de plus élevé, — il existe un véritable culte de la souffrance. Ce qui, à mon sens, saute toujours d’emblée aux yeux, c’est le manque de virilité de ce que ces cercles d’échauffés baptisent du nom de "compassion". — Il faut proscrire avec la dernière rigueur cette forme récente du mauvais goût. »

Friedrich Nietzsche, Par delà bien et mal

 

07:00 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/06/2017

L'Européen d'aujourd'hui...

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

« Un animal grégaire, un être docile, maladif, médiocre, l'Européen d'aujourd'hui. »

Friedrich Nietzsche, Fragments posthumes

 

07:00 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/06/2017

Libérer nos regards des terreurs obsédantes de la nuit

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

« La mission suprême de l'art consiste à libérer nos regards des terreurs obsédantes de la nuit, à nous guérir des douleurs convulsives que nous causent nos actes volontaires. »

Friedrich Nietzsche, La Naissance de la tragédie

 

07:00 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/06/2017

L'Art

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

« Nous avons la ressource de l'art de peur que la vérité ne nous fasse périr. »

Friedrich Nietzsche, La Naissance de la tragédie

 

21:34 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/06/2017

Répliques : Le grand déménagement du monde

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 

Dans sa dernière émission de "Répliques", Finky reçoit Renaud Camus... et celui-ci, face au démographe Hervé Le Bras (tout pétri d'idéologie inclusive), envoie du bois...

 

 

Pour ceux qui veulent, éventuellement, avoir le fichier mp3 pour l'écouter ad vitam aeternam dans leur lecteur, c'est ICI que ça se passe...

 

 

20:34 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/06/2017

Les "Conspirationnistes"...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/06/2017

The Rules

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/06/2017

Des méthodes dites d'émancipation

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/06/2017

La patience

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Dans l’homme d’aujourd’hui, une vertu est morte, la patience. La patience : ce calme pressentiment qui s’éveille tandis que nous prenons fidèlement en garde ce que nous devons vouloir qu’il soit. C’est le souci se détournant de toute préoccupation bruyante pour faire retour vers le tout du Dasein. La patience, c’est la modalité véritablement humaine de la supériorité sur les choses. La vraie patience est l’une des vertus fondamentales du philosopher, celle qui comprend que nous devons constamment dresser le bûcher avec du bois approprié et choisi, jusqu’à ce qu’il prenne feu enfin. »

Martin Heidegger, La Phénoménologie de l’esprit de Hegel

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/06/2017

La création humaine, hideuse et fulgurante

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« On peut envisager le jour où la silencieuse création naturelle sera tout entière remplacée par la création humaine, hideuse et fulgurante, retentissante des clameurs révolutionnaires et guerrières, bruissante d'usines et de trains, définitive enfin et triomphante dans la course de l'histoire - ayant achevé sa tâche sur cette terre qui était peut-être de démontrer que tout ce qu'elle pouvait faire de grandiose et d'ahurissant pendant des milliers d'années ne valait pas le parfum fugitif de la rose sauvage, la vallée d'oliviers, le chien favori. »

Albert Camus, Carnets II

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Antisémitisme en Europe VOST FR- Français

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 


Cliquez sur la photo...

 

ARTE FRANCE n'a pas voulu diffuser ce reportage choc et l'a censuré sans état d'âme. Il faut préserver le moral de nos Banlieues, ma bonne dame, surtout ne pas signifier que cet antisémitisme émergeant dans notre pays provient, essentiellement, de l'ISLAM... pardon... ça m'a échappé...

ARTE ALLEMAGNE, en revanche, en raison de son sinistre passé lié à la Shoah et, peut-être, parce que le pays de Goethe se couche un peu moins devant la Turquie que la France qui se couche devant le Qatar, l'a diffusé... sans état d'âme non plus.

A voir impérativement avant que Youtube ne supprime à nouveau la vidéo... c'est devenu un sport, depuis quelques jours, pour trouver sans cesse un lien avec des sous-titres en français...

C'est ici qu'il faut aller... l'intégration YouTube étant désactivée...

01:37 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Hijab & Booty

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

00:44 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/06/2017

Dans nos projectiles en acier inoxydable...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Nous avons encore beaucoup à faire. Levez la tête ! Regardez les étoiles ! Les avez-vous jamais vues aussi brillantes ? C’est vers elles que l’homme se dirige, loin dans les espaces infinis. Bien après que cette planète sera devenue un désert sans vie balayé par le vent, nous serons là-haut dans nos projectiles en acier inoxydable. Nous y serons par millions et pour des siècles et des siècles, à la recherche de la vie pour la détruire. »

Moritz Thomsen, Le plaisir le plus triste

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

15/06/2017

Des casiers où entreposer la force de travail pendant la nuit

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Ainsi l’espace vernaculaire de la demeure est remplacé par l’espace homogène d’un garage humain. Les grands ensembles ont le même aspect à Taïwan ou dans l’Ohio, à Lima ou à Pékin. Partout vous trouvez le même garage d’humains — des casiers où entreposer la force de travail pendant la nuit, toute prête à être convoyée vers son emploi. »

Ivan Illich, Dans le miroir du passé

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook