25/10/2014

Ceci n'est plus une femme...

=--=Publié dans la Catégorie "Gender..."=--=

 


Cliquez sur la photo

20:00 Publié dans Gender... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

La Liberté...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves Libérales"=--=

 


Cliquez sur la photo...

18:00 Publié dans Brèves Libérales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Régenter...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves Libérales"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves Libérales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Pour le solitaire, l'ami est toujours le troisieme

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

 

Nietzsche, trinitaire... malgré lui ?

 

« "Un seul est toujours de trop autour de moi," - ainsi pense le
solitaire. "Toujours une fois un - cela finit par faire deux!"

Je et Moi sont toujours en conversation trop assidue : comment
supporterait-on cela s'il n'y avait pas un ami ?

Pour le solitaire, l'ami est toujours le troisième : le troisième est le
liege qui empeche le colloque des deux autres de s'abimer dans les

profondeurs. Helas ! il y a trop de profondeurs pour tous les solitaires. C'est
pourquoi ils aspirent a un ami et a la hauteur d'un ami. »

Friedrich Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra, "De l'ami"

01:02 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

La distance et la solitude azuréenne

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

 

 

Nietzsche à propos de son oeuvre "Ainsi parlait Zarathoustra"...

 

« Cette œuvre est complètement à part. Ne parlons pas ici des poètes : peut-être n'y a-t-il jamais rien eu qui soit d'une telle surabondance de force. Ma notion du "dionysiaque" s'est faite ici action d'éclat ; comparé à elle, tout autre agir humain apparaît misérable et limité. Qu'un Goethe, qu'un Shakespeare ne sauraient respirer un seul instant dans cette atmosphère de passion et d'altitude, que Dante, auprès de Zarathoustra, ne soit qu'un croyant, et non quelqu'un qui commence par créer la vérité, un esprit qui gouverne le monde, un destin -, que les poètes du Véda soient des prêtres et pas même dignes de dénouer les chaussures de Zarathoustra, voilà qui n'est encore qu'une litote et ne donne aucune idée de la distance, de la solitude azuréenne où vit cette œuvre. »

Friedrich Nietzsche, Ecce Homo, "Pourquoi j'écris de si bons livres"

00:41 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Vous n’osez pas trancher le nœud

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Vous dites que "ça ne peut pas continuer" et c’est votre manière piteuse et un peu enfantine d’être prophètes. Pourtant vous n’osez pas trancher le nœud. Vous n’osez pas avouer - et vous avouer - que vous pourrissez en même temps que les systèmes sociaux qui sont les vôtres. Vous ne supportez ni les maux ni les remèdes. Vous regardez votre jambe noircir et se gangrener mais repoussez la scie du chirurgien. Pour ne pas voir votre cuisse se gainer de noir chaque jour un peu plus, vous la fardez. »

Jean Cau, Les écuries de l’Occident

 

00:11 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/10/2014

Ceci n'est plus une femme...

=--=Publié dans la Catégorie "Gender..."=--=

 


Cliquez sur la photo

20:00 Publié dans Gender... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook