Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2017

La rue...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

23:46 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Ta Gueule Méluche ! Ta Gueule !!!

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

 

Mélenchon a déclaré... « Monsieur le Président, il vous reste à consulter l’Histoire de France pour apprendre que c’est la rue qui a abattu les rois, c’est la rue qui a abattu les nazis, c’est la rue qui a protégé la République contre les généraux félons en 1962 [en 1961, en réalité]... »

Que dire ? Rien...

Si, en fait... TA GUEULE Méluche ! TA GUEULE !!!

 


Cliquez sur la photo...

 

« Celui qui peut régner sur la rue règnera un jour sur l’Etat, car toute forme de pouvoir politique et de dictature a ses racines dans la rue. »

Joseph Gobbels

 


Cliquez sur la photo...

 


Cliquez sur la photo...

 


Cliquez sur la photo...

 


Cliquez sur la photo...

23:42 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Une thérapeutique aux déficiences orthographiques...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Je ne résiste pas au plaisir de me remémorer la seule conférence pédagogique à laquelle j’ai assisté à la sortie du concours. En fait, trois conférences avaient été programmées mais je suis parti avant la fin de la première en me jurant que plus jamais je ne remettrais les pieds dans des réunions où l’on nous aveuglait par des tissus d’âneries. Les conférenciers se trouvaient être des gens fort éminents, un inspecteur général, un universitaire connu pour avoir dirigé une collection de livres de français chez un grand éditeur et une troisième personne dont j’ai oublié l’éblouissante qualité. Il fut d’abord question du collège et l’on nous expliqua (déjà à l’époque !) que nous ne devions plus faire de dictées. Il nous fallait simplement "pratiquer une thérapeutique aux déficiences orthographiques". Nous n’avons malheureusement jamais su en quoi consistait cette thérapeutique ni quelle était la composition des remèdes. Puis les conférenciers en vinrent à parler de la lecture au lycée. Chacun convenait qu’il était très difficile de faire lire les élèves et de les intéresser à des œuvres littéraires. L’inspecteur avait fait venir un professeur de l’enseignement technologique dont il nous vanta le grand mérite puisqu’il était parvenu à intéresser sa classe. Comment ? Celui-ci nous expliqua simplement qu’il donnait à découvrir à ses élèves des romans pornographiques. Aussitôt l’inspecteur nous conseilla vivement de suivre cet exemple. L’important était d’accéder à la lecture. Je n’en ai pas su davantage car je me suis levé discrètement et suis parti sans demander mon reste. »

 

Jean-Noël Robert, Témoin de la déséducation nationale

 

 

10:12 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Le FN meurt...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

24/09/2017

Supports cognitifs et outils scripteurs...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Peut-être en êtes-vous resté au temps où l’on disait qu’un élève devait toujours avoir ses livres et ses crayons, pouvait être appelé à venir au tableau (il ne faut plus dire "tableau noir", d’abord parce qu’il est souvent blanc et que, surtout, le terme serait devenu "raciste" !) avant d’aller se distraire en récréation. Dorénavant, vous direz qu’un apprenant doit toujours se munir de ses supports cognitifs et de ses outils scripteurs, qu’il peut être appelé à rédiger sur une surface scripturale à usages multiples, et qu’il attend avec toujours autant d’impatience l’espace-temps de liberté interstitielle. Les Français ont toujours eu le défaut d’admirer ce qu’ils ne comprennent pas, prêtant à ceux qui les éblouissent de leurs creuses formules une supériorité intellectuelle dont ils sont malheureusement totalement dépourvus. Récemment encore, un document du ministère destiné aux professeurs de sport évoquait les différentes disciplines, comme la natation qui est devenue un déplacement "en milieu aquatique profond standardisé", ou encore le canoë-kayak, "une activité de déplacement d’un support flottant sur un fluide", ou bien le badminton, "une activité duelle de débat médiée par un volant"… Il serait grand temps que les "géniteurs d’apprenants" se missent au goût du jour. Les enseignants eux-mêmes jonglent sans s’en rendre compte avec des termes qui ne veulent dire grand-chose ni pour les élèves ni pour les parents. Il n’est plus question de temps d’adaptation, mais de temps de remédiation ; les rédactions sont devenues "des productions écrites" et les adultes qui peuvent vous aider à y voir clair sont des "référents". »

 

Jean-Noël Robert, Témoin de la déséducation nationale

 

 

19:10 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Manifestations récentes...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

18:42 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Famille...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

18:35 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

23/09/2017

Libres

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves Libérales"=--=

 


Cliquez sur la photo...

Serge Schweitzer

05:00 Publié dans Brèves Libérales | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

22/09/2017

Hidalgo City

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/09/2017

Propagandastaffel bis...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 

La France de 2024 vous ouvre ses bras...

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

20/09/2017

Vaccins obligatoires...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

19/09/2017

Technè

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

05:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/09/2017

Elle s'engagea dans une voie et la parcourut comme la foudre...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Jeanne d'Arc ne resta pas coincée à un carrefour, en écartant toutes les voies, comme Tolstoï, ou en les acceptant toutes, comme Nietzsche. Elle s'engagea dans une voie et la parcourut comme la foudre. Pourtant en pensant à Jeanne, je me suis dit qu'elle possédait tout ce qui était vrai aussi bien chez Tolstoï que chez Nietzsche, tout ce qui était même tolérable chez chacun d'eux. J'ai songé à tout ce qu'il y a de noble chez Tolstoï, le plaisir de goûter aux choses simples, notamment par pure pitié, les réalités terrestres, les respect des pauvres, la dignité d'un dos courbé. Jeanne avait tout cela en elle, et ceci encore de plus grand qu'elle endurait la pauvreté autant qu'elle l'admirait, alors que Tolstoï, en typique aristocrate, n'essaie que d'en découvrir le secret. Et j'ai songé ensuite à tout ce qu'il y avait de courage, d'orgueil et de pathétique chez ce pauvre Nietzsche, et à la rébellion contre la vacuité et la pusillanimité de notre temps. J'ai songé à son exhortation à l'équilibre extatique du danger, à son besoin de ruées de grands chevaux, à son appel aux armes. Eh bien, Jeanne d'Arc possédait tout cela, avec ceci de différent encore qu'elle ne faisait pas l'éloge du combat, mais combattait. Nous savons qu'aucune armée ne l'effrayait, alors que Nietzsche, autant que nous le sachions, avait peur d'une vache. Tolstoï se contentait de faire l'éloge du paysan ; elle était une paysanne. Nietzsche se contentait de faire l'éloge du guerrier ; elle était une guerrière. Elle les a battu tous deux sur le terrain de leurs idéaux antagonistes ; elle était plus noble que l'un, plus violente que l'autre. Et cette femme parfaitement pragmatique a accompli quelque chose, tandis que ces spéculateurs extravagants ne font rien. Il est impossible que ne viennent pas à l'esprit que Jeanne, avec sa foi, gardait peut-être un secret d'unité morale et d'utilité que l'on a perdu. »

 

G. K. Chesterton, Orthodoxie

 

 

22:20 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (9) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Proverbe Mongol...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

15:35 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Propagandastaffel

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

11:34 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook