21/05/2011

Selon Jamel Debbouze : "DSK ? Tout ça pour une femme de ménage !"

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Après Jack Lang, déclarant qu'il n'y avait pas mort d'homme...

Après Jean-François Kahn réduisant l'acte de DSK à un troussage de domestique...

Le délicieux Jamel Debbouze se comporte comme une bouse... en déclarant : "Tout ça pour une femme de ménage."

Elle est définitivement magnifique cette Gôche qui défend les petites gens, les immigrés, les travailleurs... elle est l'incarnation vibrante de la vertu.

21:04 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (7) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

J'aime pas beaucoup Jamel mais... vous avez envisagé l'hypothèse du second degré ? Il a dit ça dans son spectacle, pas dans une interview entre deux portes comme son fameux "l'Islam est sur la planète Jupiter depuis 150 000 siècles".

Écrit par : ClockwrkBlack | 21/05/2011

Pareil que ClockwrBlack ( pseudo dur à articuler!). Je n'aime pas Jamel qui ne m'a jamais fait rire, mais dans un spectacle, et dit sur un ton volontairement arrogant, geste à l'appui, ça me semble au contraire une belle moquerie à l"égard des défenseurs de DSK.

Écrit par : Restif | 22/05/2011

Pas si sûr... Connaissant l'humour à Debbouze, je trouve moi que même si c'est un trait d'humour, et bien c'est très révélateur sur le fond de ce qu'il pense, parce qu'à coup sûr il aurait été heureux de voter pour DSK. Je crois qu'il aurait mieux fait de dire, en se tenant les fesses, qu'il avait le cul en étoile de mer et que Dominique l'avait bien enculé, mais ils sont rares ceux qui sont dans cette démarche depuis une semaine... à part les socialistes féministes.

Écrit par : Nebo | 22/05/2011

Je suis de l'école Hara Kiri. J'estime que l'Humour a tous les droits. Je me méfie de la moraline se glissant partout. Déjà que je regrette qu'on emmerde Lars v trier, mais lui ce n'était pas dans un spectacle destiné à faire vomir de gras rires. Il n'empêche que vu le ton, tout semble indiquer que Jamel dénonçait le style de défense des potes DSK "troussage" etc.
"Ce n'est qu'une femme de chambre", dit avec l'ironie nécessaire, plus le geste que je lis décrit, tout me porte à y voir une attaque, non une défense. Ajoutons que Debouzze est muzz, très attaché aux "valeurs" (rapport avec le roi du Maroc, mariage avec une femme "bien", rejet déclarés des stars fusckeuses) intuitif en diable et que je ne crois pas un seul instant qu'il ait voulu défendre DSK mais l'enfoncer. Et puis je répète : si on commence à mettre des panneaux interdits de déconner-sous-cet-angle , à réglementer ce qui doit être dit dans un spectacle de déconnade, on est très mal barré. Prenons garde , par antipathie pour une personne, de préjuger, et surtout gardons nous de ne pas ressembler aux donneurs de leçons qui nous rebrousse le poil (et je le redis plus nettement : je n'ai aucune sympathie pour Debouze, j'aimerai mieux l'accrocher à la hallebarde, mais là...

Écrit par : Restif | 22/05/2011

Cher Restif, je suis pour une totale liberté de parole... qui justement m'autorise à dire ce que j'en pense... ^^

Lorsque je lis "Autre allusion attendue, lorsqu’il évoque la politique française et les élections de 2012, à DSK. En ajoutant, la mine dégoûtée : « Tout ça pour une femme de chambre »." je comprends très bien que nous soyons dans un one man show humoristique, il n'empêche que je n'ai pas l'impression qu'il s'agisse forcément d'un trait d'humour salvateur... bon, je suis plein de bonhomie ces derniers temps et je veux bien admettre que je me trompe. ^^

Écrit par : Nebo | 22/05/2011

Comme me disait quelqu'un en d'autres lieux :

"Rien n'est plus éloigné de la réalité qu'une caricature et rien n'est si proche aussi."

^^

Écrit par : Nebo | 22/05/2011

Ce n'est peut-être pas tant de la bonhommie qu'une certaine gentillesse à écouter ce vieil avocat du diable de Restif^^.
Il ne s'agit d'ailleurs nullement de "se tromper". C'est une question de ressenti. Après toutes les saloperies qui ont été dites sur cette dame, la plaisanterie de Debouze peut légitimement t'apparaitre comme ne sentant pas très bon. Je le défend par devoir envers la liberté d'expression encore plus à respecter et à relativiser lorsqu'elle s' exprime dans le cadre de l'Humour, ce respect presque religieux que nous, nous avons pour cette liberté, et que n'ont pas du tout nos adversaires idéologiques. D'autant plus que j'y voie de l'ironie anti DSK.
Que Debouze manque de décence, ceci étant dit, c'est évident (et Hara-Kiri, c'était autre chose : on savait ce qu'on achetait."Journal bête et méchant". Ça restait non médiatisé, juste entre l'acheteur et le journal.Et tout le monde y passait. Tradition Galtier Boissière, Crapouillot, Assiette au beurre/ Debouze à côté...).

Écrit par : Restif | 22/05/2011

Écrire un commentaire