Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2016

Moi j'aime bien quand les baudruches se dégonflent...

=--=Publié dans la Catégorie "Humeurs Littéraires..."=--=

 

 

Fraude au permis de conduire: Ali Baddou a "fait une énorme bêtise" et "la regrette"...

 

----------------------------------------

 

Cette information est presque passée inaperçue, même si elle date du mois de Mai dernier... pourtant ce fut un instant délicieux, si on y songe.

Moi j'aime bien quand les baudruches se dégonflent !!! Celles qui se réclament de la Vertu... du sens du Devoir... de la Probité... de l'Honorabilité... clament l'Honnêteté Citoyenne... Toussa quoi... Tout ce qui indique combien le reste tient en place et fait sens également... Vous savez ce qu'on dit ? "Qui vole un oeuf, vole un boeuf !"

Parce que voyez-vous, Ali Baddou serait "Philosophe"... enfin, pardon, agrégé de Philosophie... et il enseignerait à Science-Po...

Alors, autant le dire tout de suite... ça m'en touche une sans même déranger l'autre. Son agrégation il peut se la carrer dans la rondelle... quant aux crétinoïdes qui sortent de Science-Po, et bien je trouve là un début d'explication à la déliquescence générale...
Et puis c'est pas parce qu'on est agrégé en philosophie qu'on est un philosophe... le monsieur a tout juste bien appris sa leçon... et s'il a obtenu son permis de conduire en déboursant de l'argent, j'en viens même à douter de la validité de tout le reste, à commencer de celle de son diplôme...

En v'là une de grande question :
"A quoi sert-il de philosopher si on est malhonnête ?"

ou...

"Quel image donne-t-on de sa communauté, des supposées valeurs que l'on passe son temps à défendre -- bien souvent en jugeant les autres -- lorsque l'on se comporte comme un hypocrite ?"

Dans quatre heures je ramasse les copies !

Si je me souviens bien, Ali Baddou faisait l'horrifié il y a quelques courtes années parce que Zemmour avait eu l'Outrecuidance de dire que "la plupart des trafiquants étaient d'origine arabe ou sub-saharienne" ? C'est ça ? Bon, j'en dis pas plus... On est en accord avec soi-même... ou alors on ferme sa gueule M'sieur Baddou...

Bon, d'un autre côté... y'a présomption d'innocence, c'est comme ça qu'on dit ??

J'ai souvent dit à mes enfants, la seule personne qui a le droit de cracher sur le système et de le critiquer tel qu'il est, c'est celui qui bosse, paye ses impôts et ses factures, ne vole pas, ne truande pas, ne ramène même pas une contravention de la SNCF ou de la RATP. Quelqu'un de droit.
Et ça commence par des petites choses !
Quand on a pas de poutre dans son oeil (ou dans son cul) on peut parler de la brindille qui est dans l'oeil de son voisin... sinon, on se fait discret...
Mais bon, c'est ma position chrétienne... un effort constant sur soi...

C'est un peu comme toutes ces images qui nous ont beaucoup fait rire... vous savez... quand un télé évangéliste américain passe son temps à critiquer la déliquescence morale de son pays et du monde en général, les corps à la vente dans les publicités, toute une jeunesse en manque de repères chrétiens... etc... bla-bla-blah... et puis BINGO !!! Quelques temps après, et alors que le brave "homme de Dieu" remplit les salles (en même temps que ses caisses de Cash Flow) et casse la baraque de l'Audimat... hop : il est pris en Flag avec une pute même pas classe... une pauvresse de suceuse de bas étages... et que l'évangéliste tout contrit apparaît sur sa Chaîne de Télévision personnelle en larmes, en train de faire son Mea Culpa...

Le plus évangélique des chrétien, à ce moment là, celui qui a donné de l'argent "with Love & Passion"... ben il se sent, d'un seul coup, profondément enculé ! Il réalise qu'il a la rondelle tellement huileuse de vaseline que ça dégouline... il a même pas senti qu'il se faisait enfiler par le serviteur du Très Haut...

Ben c'est un peu tout ça les défenseurs des valeurs de Gôche d'aujourd'hui... ça nous vend du rêve... des lendemains qui chantent... Nietzsche avait bien saisi, déjà en son temps, que tous ces socialistes étaient des religieux masqués... de la fumée tout ça, même pas d'encens... du petit vent... Henry Miller aurait dit "des pets de lapins" (13ème chapitre de son "Tropique du Cancer")... pfiout et prout ! Rien d'autre... De Cahuzac à Baddou... Et je ne vais pas tous les citer ! Les Forces du Progrès...

J'espère que Zemmour va s'en souvenir... qu'on rigole un peu avec lui.

 

18:08 Publié dans Humeurs Littéraires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire