Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2016

Chefs et prêtres

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Rien d’étonnant si le besoin s’est fait sentir d’isoler des personnes aussi dangereuses que chefs et prêtres, de les entourer d’un mur les rendant inaccessibles aux autres. Nous pouvons supposer que ce mur, primitivement érigé en vertu de prescriptions tabou, existe encore aujourd’hui sous la forme d’un cérémonial de cour.
Mais la plupart de ces tabous des seigneurs ne se laissent peut-être pas réduire au besoin de protection contre eux. À la création du tabou et à l’établissement de l’étiquette de cour a encore contribué un autre besoin, celui de protéger les personnes privilégiées elles-mêmes contre les dangers qui les menacent.
La nécessité de protéger le roi contre les dangers possibles découle du rôle énorme qu’il joue dans la vie de ses sujets. Rigoureusement parlant, c’est sa personne qui régit la marche du monde ; son peuple doit lui être reconnaissant non seulement pour la pluie et la lumière du soleil qui fait pousser les fruits de la terre, mais aussi pour le vent qui amène les navires à la côte et pour le sol que les hommes foulent de leurs pieds. »

Sigmund Freud, Totem et tabou

 

13:40 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire