Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2017

Que le Diable les emporte...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 

Le grand prédicateur a quelques soucis, en ce moment...

 


Cliquez sur la photo...

 


Cliquez sur la photo...
Qui se ressemble s'assemble... Que le Diable les emporte...

00:19 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (16) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Ppersonnellement, je suis extrêmement défiant sur les causes sur le castées de l’intellect proprr sur lui qui m'ont pas la quartr du savoir d'un Tarik Ramadan et qui se précipitent à la curée des ratés. Parce qu'il faut voir sociologiquement la position sociale de ceux qui se réjouissent. Curieusement, on trouve peux de docteur en philo. mais c'est une telle joie chez les ratés de la connaissance de s'abattre sur un "ennemie". Bref, les sans importance -et pour cause, vous les &avez jamais vu citez Nishitani (K?)? - se réjouissent, bassement, à hauteur de leur ignorance, alors que ces castrés de la connaissance trembleraient de lutter conasaisance à connaissance. Moi, je m'en fous, je suis entré dans La pérégrinarion vers l'ouest. Taoisme et bouddhisme. Mais je t'ai connu plus fin plus subtile, Nebo. Suivre la masse ahurie et stupide du"on" c'est indigne de ce que fut (fut...) Incarnation. Si on veut discuter livres et cultures, je suis prêt.

Écrit par : restif | 03/11/2017

Ps Ecrit TRES rapidement entre 4 pléiades

Écrit par : Restif | 03/11/2017

Si 'c'était un chrétien et même un orthodoxe,ta réaction serait-elle'la même avec cette facilité; cette plongée dan les miasmes du "on"'? Sincèrement.

Écrit par : Restif | 03/11/2017

Parole de mésange que la mienne,j'oblitère de la chanson pour vous dire que vous vous gourez,Restif. C'est comme pour DSK ou Weinstein. Ces choses la se savent par les informés. J'ai été vigile en sécurité et j'ai bossé sur certaines de ses conférences au Tarik. Y'avait des bruits qui couraient et nous faisaient marrer dans l'équipe car on ne pensait pas qu'il y avait violence. Surtout que j'avais avec moi un sacré paquet de Mouloud, très bien d'ailleurs les gars. Des qui tiennent debout et ne chient pas dans leur froc. C'était y'a 10 piges de ça, l'eau s'est dilué sous les ponts. Sarko était dans le fauteuil suprême et ça donnait encore dans ces questions théologiques de moratoire sur la lapidation. J'ai quitté le staff depuis, mais à plusieurs reprises ça chuchotait à fond dans les coulisses pour raconter ce que tout le monde savait déjà. Le Tarik choisissait ses victimes en les indiquant à son chien intime du premier cercle qui allait suggérer à la jeune fille que le seigneur voulait échanger avec elle dans sa chambre d'hôtel, chambre payée par les organisateurs de la conf'. Y'avait une ambiance malsaine,du genre qui fouette le roitelet arabe qui se croit tout permis. Une fois Tarik a très mal parlé à un gars qui bossait avec moi, un maghrébin, parce que c'était Ramdam et que le gars il fumait une clope tranquille dans son coin. Le keum s'est pas dégonflé et lui a répondu en arabe quelque chose qui a fait sursauté l'autre en lui jetant sa clope à ses pieds. Tarik l'a écrasé et l'autre s'en est rallumé une aussitôt en lui crachant la fumée à la tronche. Notre boss l'a placé, du coup, à l'extérieur en lui disant de pas s'inquiéter. Tarik était rouge de honte et vénère comme un cochon affamé.

Écrit par : Simonimon | 03/11/2017

Des actes détestables, par qui que ce soit, cher Restif, me hérissent le poil et font monter la colère en moi. Je connais des Orthodoxes auxquels je foutrais volontiers des baffes... et quand ils se font pincer par la Police, et bien ça n'est que Justice. On récolte ce qu'on sème. On n'en sort pas.

Je ne sais pas si Ramadan est coupable ou pas... présomption d'innocence... mais quatre femmes qui se mettent à parler, dont trois qui portent plainte (dont une en Belgique)... ça commence à faire beaucoup de monde.

Il n'y a pas de fumée sans feu, comme on dit.

Et un tel comportement ne pouvait pas finir par passer inaperçu. Des choses fuitaient.

Caroline Fourest ou le journaliste suisse Ian Hamel qui ont enquêté sur Ramadan avaient eu vent de certaines choses, mais n'avaient jamais pu en parler dans leurs livres faute de plaintes déposées par les victimes et de preuves.

A présent les langues se délient. L'avocat de la deuxième femme qui a porté plainte (et qui aurait subi des actes d'une grande violence... avec examens médicaux à l'époque... attendons l'enquête...) affirme qu'il y a au moins 5 femmes de plus qui pourraient porter plainte. Mais elles n'osent pas...

Personnellement, je suis bon joueur... la une de Charlie Hebdo, ben c'est du Charlie Hebdo. Avec l'attaque meurtrière que le journal a subi, je les comprends... et pourtant je suis loin d'adhérer à Fourest ou à Charlie Hebdo... et je n'ai rien fait que dire ce que l'on sait : "Le grand prédicateur a quelques soucis, en ce moment..."

Écrit par : Nebo | 03/11/2017

Ce mec-mà et une supercherie,comme sa religion.

Et sa chute se poursuit.

http://www.lepoint.fr/medias/la-tribune-de-geneve-accuse-tariq-ramadan-d-avoir-couche-avec-des-mineures-04-11-2017-2169840_260.php

Écrit par : Simonimon | 05/11/2017

Désolé, je suis tellement enfoncé, dans mes romans chinois que je n'internette plus des masses sauf chez Brumes où on ne parle que de littérature, jamais rien d'autre. Je pense que le témoignage de Simonimon est vrai. Il n''empêche qu'entre les frasques d'un producteur américain et maintenant Ramadan, on aime à se vautrer dans le foutre délictueux. Je sais aussi pour avoir fréquenté le milieu du cinoche que pas mal de femmes font des avances très...avancées. Après des palanquées de viandes à vendre qui s'offrent pour un bout de péloche des mecs tombent dans l'hubrys. Que la justice passe. Mais les journaleux qui savaient donc (ils pouvaient interroger des gens comme notre témoin) et qui attendent que le fruit tombe pour palper du papelard vendu (dans tous les sens du terme) me défrise le poil. Bon, je dois avoir tort, je suis sorti de mon domaine de compétence. J'avoue que ces sujets me passionnent peu et que j'aurais mieux fait de me lier les paluches. Merci de ta gentillesse Nebo et de la retenu de notre m'sieur Simonimon. J'ai déconné, d'ac.

Ps je n'avais aucun souvenir de ce com'. il n'est donc pas impossible qu'il ait été rédigé après quelques Picon -bière dont Renaud a dénoncé la redoutabilité. (j'suis forgeur en néologisme/ j'les incante et j'les aligne/ La langue c'est d'la came ...j'ai plus d'rimes! ). Que celui qui n'a jamais binouzé me jette la première choppe).

Écrit par : Restif | 05/11/2017

D'accord Milles regrets. De com' pour méa-culpabiliser (pas méat du ProfhIte Maho-met) j''en avais écrit un plus vaste et mieux tourné mais le com n'est pas passé et je l'ai perdu et j'ai plus le courage de retailler mes zig-zags es logos. Je crois notre témoin, je crois aussi à l'hubrys qui saisit des gens qui sont fort souvent entourée de palanquées de pas farouches qui cyprinent à douche que veux-tu dès qu'une célébrité pointe son...nez. J'ai vu ça au cinoche, domaine que j'ai arpenté un temps. Et puis on baigne dans le foutre rancie de l'amerloque,et maintenant c'est le corps-à coran du déverseur des versets A-satriques... Je suis si loin de tout ça que j'eusse été bien inspiré de me lier les paluches.

Bon, foi des écrémages de logos, j'ai fais une sortie de route. Vrai que j'avais totalement oublié ce com'. Faut toujours prendre le temps de réfléchir un minimum, sinon on risque de lâcher une connerie. Et aussi ne pas (trop) sortir de son domaine de compétence. Merci, Nebo, de la gentillesse de ton mot et de la retenue de monsieur Simonimon. Par contre, il y a dans la religion muzz des gens intéressants, voir Ibn'Arabi, Sohrawardi, Rûmi et les livres d'Henri Corbin sur icelle religion. Nebo le sait mieux que personne. Le problème est qu'elle a un ADN de violence dans le sang. Le christianisme s'est construit sur le sang de ses martyrs, l'Islam sur le sang des conquêtes. Ça laisse des traces. De là à dire qu'Averroes est un "con" -puisque adepte d'une religion de con... vous me direz qu’Averroès n'était pas bien vu au point qu'il n'a pu laisser de disciples...

Ps Je crois avoir rédigé ces quelques phrasettes pro-mandarins lignes dures (Ramadan étant un mandarin,un ment-dard- chien!) après quelques picons-bierre dont Renaud a chanté la redoutabilité (j'suis forgeur en néologisme/j'les incante et j'les aligne/ La langue c'est d'la came..j'ai pu d'rimes!). Que celui qui n'a jamais binouzé me jette la première choppe.

Écrit par : Restif | 05/11/2017

Ben voilà que je vous emmerde trismegistement ! Rafale de com répétitifs! Désolé, le blog me mettait "erreur, le com' n'a pu être transmis" ou un truc du genre. "erreur e" et page noire en tous cas. Et y avait rien de publié ! J'ai vérifié, page fermée, rechargée, transmuée, malaxée, calinée du clavier, non, vacuité, nada , néant.Enfin "erreur" quoi. du coup ben je suis lourd. Mes excuses.

Ceux que ça amuse (faut vraiment qu'ils s'ennuient) pourront comparer les deux versions. Ça n'en vaut vraiment pas la peine, c'est le même enfilage (j'y j'ose ce mot vu le sujet) de perles foireuses.
Moi qui était venu faire un petit tour pour lire les choix littéraires de Nebo, respirer l'atmosphère, je me retrouve en face de mon karma à l'haleine pas fraiche! dieu punit toujours quand il le faut...

Écrit par : Restif | 05/11/2017

Heu, Nebo, quand tu auras le temps si tu avais l’extrême gentillesse de faire le ménage. Tout ce qui m"avait été refusé (pas "mis en attente", non : "erreur" et rien, même deux heures plus tard R.I.E.N, nada, le vide du vide comme dit l'ami Tao). Ceci dit, c'est chez toi alors si tu aimes les sérigraphies wharoliennes transmuées com... ça te regarde 'videmment.

Tu m'a bien fait rir avec ton "un peu de théologie". Après avoir bien rigolé, j'ai eu un poil de trouille. C'est donc VRAIMENT possible d’être aussi endeuillé du neurone ?! Et dire qu'on aurait pu croire les chiites un peu moins estompés de l'intellect. J'ai le bouquin de Gilson sur la philosophie médiévale (et quelques autres sur le sujet) faut pas venir me raconter que "oui mais ...heu....nous aussi au moyen-âge. on était...voyez... limité". Que merde que non! Scot Erigène au neuvième ou le maître de l'aquinate Albert le grand sont des génies de la philosophie. Mettez "Être" à la place de Dieu et vous comprendrez pourquoi par exemple Heidegger a fait sa première thèse sur Duns Scot
A pros de Heyddi, Scots, la scolastique et Hegel :
https://www.cairn.info/revue-le-philosophoire-1999-3-page-27.htm
que certains pourraient trouver ardu; il est évident qu'il n'y a nulle honte à ne pas aimer Dame philo. Elle n'est d'ailleurs que ma concubine souvent délaissée, l"épouse littérature étant plus accaparante que l'Elise du merveilleux Jouhandeau -très, très grand écrivain. Disons styliste, l'art de l'épure et de l'apparence de la simplicité, quand tout est juste de ton, à sa place, la syntaxe est si bien soumise qu'on ne la voit plus comme chez ces grands maîtres de la danse qui semblent tournoyer sans efforts, les plus évanescentes pirouettes tissant un art de la légèreté qui libère une allégresse indomptée et pourtant maîtrisée.

A propos d 'Heidegger, je ne peux m’empêcher de me réjouir que sa pensée porte fruit au japon malgré les crétineries de Faye. Sans doute plus facile d'accès, vous aimerez peut-être Nishitani.
https://www.erudit.org/en/journals/theologi/2012-v20-n1-2-theologi0851/1018859ar.pdf
Je l'ai découvert après avoir opéré personnellement un rapprochement entre l'ainséité bouddhiste et le Das Sein heideggerien Je voulais savoir s'il était vraiment possible que je sois le premier à avoir remarqué ce qui les fait si proche (merci aux notes si scrupuleuses d'André Lévy dans les deux volumes de La pérégrinations vers l'ouest en Pléiade. Scrupuleuses et si savantes mais tout en clartés. Lévy s'était donné la peine d'apprendre le Sanskrit en sus de sa parfaite maîtrise du chinois ( le japonais lui est également fort familier).Lévy est mort cette année le trois octobre. En avez-vous entendu parler? pourtant il restera comme traducteur et sinologue quand les bruits putrides et si éphémères des médias seront retournés à leur maigre néant. On lui doit aussi la traduction du Jin ping Mei, l'un des "quatre joyaux" de la littérature chinoise avec Au bord de l'eau, La pérégrination vers l'ouest et l'a jamais inégalé Rêve dans le pavillon rouge, le plus splendide selon moi. Le plus abordable aussi pour un européen. Mais je n'ai pas encore lu le Jin Ping Mei -sorti en poches, lui, et en intégral au contraire d'Au bord de l'eau qu'il me faut reprendre du début car j'ai laissé tomber la version poche pourtant bien dodue (folio, deux tomes) en m’apercevant qu'il manquait bien des chapitres. So long fellow's.

Écrit par : Restif | 07/11/2017

Ménage fait, cher Restif, et mes sentiments bienveillants à ton égard n'ont pas changé d'un poil... ^_^

A propos... pourquoi remplacer "Dieu" par "Être" ? Dieu n'est-il pas l' "Être" par excellence ? Ayant été, Etant et qui sera... Etant hors du Temps et de l'Espace... certes... on se demande ce que c'est... mais il se penche vers nous pour nous dire : "Je Suis"... au singulier... tout en étant Pluriel, Trinitaire. Quel Paradoxe.

Cela étant dit, nous le savons, nous, que les grands esprits issus du monde musulman étaient presque tous Perses... donc chiites... ça emmerde le monde arabe sunnite, d'ailleurs, qui n'a jamais pondu quoi que ce soit d'immense, si ce n'est en convertissant de force des populations non-musulmanes et en islamisant leurs talents d'architectes... de médecins... de mathématiciens (le zéro est indien)... etc...

Écrit par : Nebo | 12/11/2017

Toi, mon cher Nebo, tu n’as pas lu l’article sur « Heidegger, l’ontothéologie et les structures médiévales de la métaphysique» que je t’ai envoyé. Faute de temps je comprends et puis, on peut préférer lire Giraudoux. Si lecture il y avait eu, l’emploi du terme Être (qu’on trouve d’ailleurs abondamment chez les maîtres de la philosophie médiévale) ne t’aurait aucunement surpris. Je cite :
« ce que stigmatise Heidegger, ce n’est pas que le divin soit déterminé à partir de l’être, thèse banale depuis Duns Scot et Suarez ».
Franchement, ça vaut le coup de découvrir la pensée des philosophes dits « médiévaux » (de Scot Erigène à Suarez c’est un « médiéval » qui s’étale quand même du du 9eme au 17eme siècle ! Suarez meurt en 1614). Gilson, Chevaler, Libera sont d’excellents guides. Avant de me reprendre -correction fraternelle comme disent les bon pères - peut-être aurait-il été bon que tu ais une idée tout à fait précise de ce que signifiait ici l’emploi de ce terme d’autant qu’avec le lien qui l’accompagnait il me semblait évident que nous étions en philosophie chrétienne. Incidemment faut-il rappeler ce qu’un Saint Augustin doit à Platon (et Plotin), ce qu’a été Aristote sur la pensée chrétienne ?
Moi, ce qui m’a stupéfait votre bienveillance, c’est que tu ais cité Ayn Rand, cette anti-chrétienne forcenée, notoire, pour qui le christianisme est l’un des pires maux arrivé à la pensée humaine. Il ne t’aura pas échappé que le texte que tu donnes nie le péché originel, entre autres déviations dogmatiques. Il faut, nous dit cette dame fuir les gens et les textes qui (comme Saint Paul) osent prétendre que nous sommes sous le coup d’une faute théo-ontologique. Enfin il suffit de lire le texte que tu as mis en ligne, et qui est tout à fait digne de la plume de cette athée militante. Grève, oui, de la foi chrétienne !
Tu as également évidemment, toute ma bienveillance. Depuis le temps, elle t’es acquise et même plus et mieux que ça.
Ps Un grand merci pour le ménage.

Écrit par : Restif | 16/11/2017

LE Seigneur se rit des positions "religieuses" d'Ayn Rand...

D'une, parce qu'elle ne sait pas ce qu'elle fait, en la matière, et comme l'a clamé mon Seigneur et Tsar cloué sur la Croix...

De deux, parce qu'il n'y a rien de plus chrétien (toutes tendances et chapelles confondues) que la Responsabilité Individuelle.

De plus, mon Restif que j'aime... ^_^ ... les récompenses imméritées qu'Ayn Rand évoque dans l'extrait de texte que j'ai mis en ligne, et par les convictions d'Ayn Rand elle-même, ne font aucunement référence aux Grâces que notre Seigneur nous accorde par son coeur de bénédictions... mais bel et bien aux récompenses imméritées que les uns et les autres reçoivent par la "sainte grâce" de l'ETAT qui fait preuve de largesse par pure coercition... Taxes et Compagnie...

Cela étant dit... si... j'ai lu le texte de ton lien sur Heidegger... en diagonale, j'avoue, et je suis toujours surpris de la qualité des liens que tu partages ici (certainement pour deux ou trois péquins, pas plus...)... mais ça ne change rien... ;-)

PARCE QUE JE SUIS FAIT A L'IMAGE DE LA TRES SAINTE TRINITE... QUI SE NOMME "JE SUIS"... Je suis aussi... avec tout ce que ça implique...

De fait, c'est là, peut-être, qu'il y a une différence essentielle entre Catholiques et Orthodoxes...

Non, je n'ai pas hérité des fautes de mes ancêtres... mais juste des circonstances que celles-ci ont créées... ET C'EST DEJA DU TAF... C'est une VRAIE CROIX à porter... du boulot à plein temps... faut être sur le qui vive constamment...

Non... Grève du talent exploité et soumis aux forces tutélaires non-chrétiennes... chthoniennes... sataniques... babylonienne...

Bénédictions sur toi, ami... :-)

Écrit par : Nebo | 18/11/2017

"Nous sommes en grève contre LE DOGME selon lequel toute vie est entachée de culpabilité." Le dogme... C'est bien le dogme du péché originel qui est visé, (d'ailleurs elle ne s'en est jamais cachée). Demande à n'importe quel théologien, à un vrai philosophe comment il comprend cette phrase...
Or ce dogme existe également dans l'orthodoxie non?

Mais... PEU IMPORTE ! ce qui compte c'est que tu projettes ta propre beauté sur les textes, et c'est ce qui les transmute. Puissance de l'âme...tu possèdes l'embellissement inné.

Puisque qu'avec cette grâce qui te caractérise tu me dis des choses si douces sur les liens que je n'ose qu'ici, j'en mets un un peu particulier dont il faut surtout lire la seconde partie, le texte de Maxence Caron paru dans l'Infini et qui porte sur Céline (après toutes les critiques du début et l'extrait de journal). Bref lire " ÂME, MUSIQUE ET APOCALYPSE CHEZ CÉLINE. J'espère que tu apprécieras et que tu ne seras pas le seul. M.Caron est cette chose devenu rare : un philosophe chrétien célinien :
http://www.pileface.com/sollers/spip.php?article1370

Que Dieu continue son superbe travail en toi et par toi ami précieux.

Écrit par : Restif | 19/11/2017

Ps Est-il nécessaire de le dire? A vol d’âme, ta lecture est légitime, et bien digne de la liberté que tu as toujours fait primer en ce lieu unique. Où aurais-je pu avoir si bel échange...

Écrit par : Restif | 19/11/2017

La position Orthodoxe sur le sujet est la suivante...

Nous ne sommes pas "entachés" par la culpabilité à notre naissance... c'est la raison pour laquelle la théologie d'Augustin n'a pas été retenue par les Orthodoxes... nous n'avons hérité que des "Circonstances" de l'Exil... de la chute... nous portons les circonstances des échecs et des erreurs de nos ancêtres... mais nous ne sommes pas "entachés" par leurs erreurs.

Le Sacrifice définitif du Christ libère... ouvre une Perspective sur un Horizon qui était bouché... même s'il demeure bouché pour ceux qui n'ont pas reçu la lumière de la Foi. "Vous connaîtrez la Vérité et la Vérité vous libèrera"...

http://foiorthodoxe.blogspot.fr/2010/11/la-question-du-peche-originel.html

Écrit par : Nebo | 19/11/2017

Écrire un commentaire