Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2018

Jésus chez Yann Barthèse

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 

Vincent Dedienne est un humoriste qui n'est même pas drôle...

Quant à Yann Barthès, il paraît que c'est un journaliste...

Ils veulent cracher sur la face du Christ ? Grand bien leur fasse ! Mais s'ils 
osaient à l'égard de l'Islam ne serait-ce que le tiers du quart de ce qu'ils osent à l'égard du Christianisme ils auraient toute la bien-pensance contre eux.

 

 

« A force d'avilissement, les journalistes sont devenus si étrangers à tout sentiment d'honneur qu'il est absolument impossible, désormais, de leur faire comprendre qu'on les vomit et qu'après les avoir vomis, on les réavale avec fureur pour les déféquer. La corporation est logée à cet étage d'ignominie où la conscience ne discerne plus ce que c'est que d'être un salaud. »

Léon Bloy, Quatre ans de captivité à Cochons-sur-Marne

 

« Je pense qu'il n'y a jamais eu d'époque aussi dénuée d'intérêt. Uniformité désespérante de la platitude et de l'ordure, attestée par les sécrétions du journalisme. »

« Qu'est-ce que le Bourgeois ? C'est un cochon qui voudrait mourir de vieillesse. »

« On peut tout contre moi, excepté me décevoir. Avec ou sans mérite, je suis trop établi dans la vie surnaturelle pour que le démon de l'Illusion puisse avoir sur mon âme un pouvoir quelconque. »

Léon Bloy, L'invendable

17:53 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire