Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2018

Georges Rouault : Exhibitions

=--=Publié dans la Catégorie "Peinture-Sculpture"=--=

 


Cliquez sur la photo...

 

« Pour moi, depuis la fin d’un beau jour où la première étoile qui brille au firmament m’a, je ne sais pourquoi, étreint le cœur, j’en ai fait consciemment découler toute une poétique. Cette voiture de nomades, arrêtée sur la route, le vieux cheval étique qui paît sur l’herbe maigre, le vieux pitre assis au coin de sa roulotte en train de repriser son habit brillant et bariolé, ce contraste de choses brillantes, scintillantes, faites pour amuser et cette vie d’une tristesse infinie si on la voit d’un peu haut… Puis j’ai amplifié tout cela. J’ai vu clairement que le "pitre" c’était moi, c’était nous… Presque nous tous… Cet habit riche et pailleté c’est la vie qui nous le donne, nous sommes tous des pitres plus ou moins, nous portons tous un habit "pailleté" mais si l’on nous surprend comme j’ai surpris le vieux pitre, oh ! alors qui oserait dire qu’il n’est pas pris jusqu’au fond des entrailles par une incommensurable pitié. J’ai le défaut (défaut peut-être… en tous cas c’est pour moi un abime de souffrance…) de ne jamais laisser à personne son habit pailleté, fut-il roi ou empereur. L’homme que j’ai devant moi c’est son âme que je veux voir… et plus il est grand et plus on le glorifie humainement et plus je crains pour son âme. »

Georges Rouault, lettre adressée au critique d’art Edouard Schuré en 1909, parue seulement en 1952, citée dans la biographie, Georges Rouault par Fabrice Hergott

 


Cliquez sur la photo...

19:15 Publié dans Peinture-Sculpture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire