Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2020

Buvez...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Le sage des Rubaïyates n'a pas plus d'affinités avec ce vieil eudémonisme païen qu'avec n'importe quelle variante du christianisme. Il n'est pas davantage un adorateur de Bacchus qu'un saint. Dionysos faisait du vin non pas un médicament, mais un sacrement. Jésus-Christ fit aussi du vin non pas un médicament, mais un sacrement. Alors qu'Omar en fait non pas un sacrement, mais un médicament. Il fait la fête parce que la vie est triste ; il s'amuse parce qu'il est malheureux. "Buvez, dit-il, parce que vous ignorez quand vous partirez et où vous irez. Buvez parce que les étoiles sont cruelles et le monde aussi vain qu'une toupie. Buvez parce qu'il n'y a rien en quoi l'on puisse croire, rien qui vaille qu'on se batte. Buvez parce que tout a dégénéré en une ignoble égalité et une paix funeste." C'est ainsi qu'il nous tend sa coupe. Mais sur le fier autel du christianisme se dresse une autre figure, qui nous tend elle aussi une coupe de vin. "Buvez, nous dit-elle, car le monde entier est aussi rouge que ce vin, rouge de l'amour et de la colère de Dieu. Buvez, car les trompettes sonnent pour la bataille et ceci est le coup de l'étrier. Buvez, car ceci est mon sang, le sang du nouveau testament que j'ai versé pour vous. Buvez, car je sais d'où vous venez et pourquoi. Buvez, car je sais quand vous partirez et où vous irez." »

Gilbert Keith Chesterton, Hérétiques

 

 

00:39 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire