Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2022

Saint Séraphim de Sarov, intercède pour nous qui sommes peu de chose et pécheurs indignes...

=--=Publié dans la Catégorie "Humeurs Littéraires..."=--=

 

 

 

A Paris, dans le XVème arrondissement, vient de disparaître par les flammes l'humble et petite église orthodoxe de Saint-Séraphim de Sarov.
Saint Séraphim de Sarov, toi à propos de qui la Théotokos a proclamé : "Il est de notre race"... de la race céleste des enfants de Dieu... Saint Séraphim de Sarov, intercède pour nous qui sommes peu de chose et pécheurs indignes.

Sans doute conclura-t-on à un bien triste "accident", c'est désormais la routine dans notre pauvre pays, lorsqu'un lieu de culte non-musulman est la cible d'une attaque criminelle.

Un pays, donc, où l'on peut égorger un prêtre en pleine messe, tuer une vieille femme juive et être tenu pour "irresponsable" car "sous l'emprise de stupéfiants" (alors que dans le cas d'un accident de la route l'emprise de stupéfiants ou d'alcool aggrave le cas du responsable), agresser un jeune juif handicapé en pleine rue et le pousser à se faire percuter par un tramway pour trouver la mort alors qu'il tente de prendre la fuite sans être inquiété ni par une enquête policière ni par un compte-rendu objectif des médias, profaner des sépultures chrétiennes, faire enlever des Calvaires à des croisements de route, interdire des processions chrétiennes traditionnelles, foutre le feu à de nombreuses églises catholiques et, à présent, à une église orthodoxe sans que cela n'émeuve grand monde.

Dorénavant, si un édifice n'a pas l'heur de plaire aux alliés du nouveau fascisme progressiste en place, lui-même allié en pleine conscience ou par naïve inadvertance de l'authentique "fascislamisme" qui déploie son agenda de jour en jour, on peut y égorger, on peut y incendier, on peut y détériorer, avec un dédain général des impassibles zombies-citoyens, séparés de toute transcendance et avec le concours soumis d'une Église de France catholique en coma dépassé, qui soumise et déjà dhimmisée ne sait répondre à sa lente disparition que par un cérémonial "inter-religieux" se prétendant Œcuménique, avec prière musulmane déployée dans le lieu de culte du Christ et la présence de petites filles voilées, comme à Saint-Sulpice il y a quelques jours...

De nos jours, à cause des tragiques événements en Ukraine et à la demande de Darmanin, tous les lieux de culture dépendants du pouvoir russe, ou les lieux culte affiliés au Patriarcat de Moscou, et plus généralement tous les lieux de culte orthodoxe (car toutes les églises autocéphales orthodoxes sont en communion spirituelle et juridique les unes avec les autres), sont sous "surveillance" policière. Des fois que des hordes d'orthodoxes barbares, le couteau entre les dents et au cri de "Jésus Marie Joseph" ne se déversent par les rues de notre pays pour y commettre des attentats ou des attaques-suicides ! Sait-on jamais ! Pourtant, cette paisible église est partie en fumée en quelques instants dans une indifférence générale des médias et des instances gouvernementales de notre pays démocratique ! La même chose serait arrivée à une Mosquée, ce serait un scandale jusqu'en Turquie et en Arabie Saoudite, jusqu'au Pakistan et dans tout le Maghreb !

Mais chuuuut ! Ne désespérons pas Trappes, Molenbeek ou Roubaix. Quant à la foi pratiquée au pays de Poutine, elle ne peut qu'être arriérée, poussiéreuse, traditionaliste et, donc, sans grand intérêt. Un truc à renvoyer à la poubelle de l'Histoire au plus vite, tellement ce "truc" refuse de se moderniser afin d'accéder à une mise-à-jour effective pour rentrer dans le XXIème siècle.
Car l'Eglise Orthodoxe étant Traditionnelle, elle appartient à tous les temps et, bien que traversant l'Histoire, transcende celle-ci pour être prête à recevoir Le Christ, son époux, au Jour Glorieux de son Retour.

A l'heure où d'aucuns perçoivent en Eric Zemmour et Marine le Pen un retour aux "zeuléplussombre de not'istwouare", les fascistes progressistes de tout poil, par une curieuse galipette de l'Histoire, nous ramènent à une constante "Nuit de Cristal" d'un genre nouveau.

Saint Séraphim de Sarov, intercède pour nous qui sommes peu de chose et pécheurs indignes...

 

 

18:21 Publié dans Humeurs Littéraires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire