Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2022

Ainsi parlait Bertrand de la Bassefosse...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« "Depuis que la science et le capitalisme règlent nos vies, la notion de limite a disparu, et les âmes se sont perdues dans l'illusion de cet infini. L'impossible est explosé par la technique, l'interdit est explosé par le marché. Fin de la Figure du Père, fin des limites structurantes qui nous construisent et nous constituent. On est seul, abandonné, personne pour nous dire non, perdu dans un désir sans fin d'enfant gâté, coupé du cadre symbolique. Un corps d'adulte vide qui ne supporte plus la frustration et ne peut compter sur personne d'autre que lui. Allez, je vous le dis, en vérité, la modernité a engendré deux types d'hommes : les conquérants brutaux sans foi ni loi et les souffrants."
Ainsi parlait Bertrand de la Bassefosse, critique d'art, érudit et dandy. »

Olivier Maulin, Gueule de bois

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire