20/06/2012

Islam et Nazisme

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

A la page 138 des Mémoires d'Albert Speer, on peut lire le passage suivant :

« L’image que Hitler se faisait de l’Eglise officielle apparaissait clairement dans ces propos que lui aurait tenus une délégation de notabilités arabes dont il faisait sans cesse état :

Quand, au VIIIème siècle, auraient déclaré ces visiteurs, les musulmans avaient voulu envahir l’Europe centrale en passant par la France, ils avaient été battus à la bataille de Poitiers. Si les arabes avaient gagné la bataille, le monde entier serait aujourd’hui musulman. Ils auraient en effet imposé aux peuples germaniques une religion dont le dogme, propager la foi par l’épée et soumettre tous les peuples à cette foi, était comme fait pour les Germains… Les conquérants n’auraient pas pu se maintenir contre les indigènes plus vigoureux et habitués à la rudesse de cette nature où ils avaient grandi, si bien que, pour finir, ce ne sont pas les Arabes mais les Germains, convertis à la foi musulmane, qui auraient été à la tête de cet empire mondial islamique.

Hitler avait l’habitude de conclure ce récit par la déclaration suivante : ”nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion… La religion musulmane serait bien plus appropriée que ce christianisme, avec sa tolérance amollissante…” »

Albert Speer, Au coeur du Troisième Reich

12:54 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (7) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Un des faits les plus marquants qu'oublient h"las nos concitoyens français mais également européens est cette connivence entre islam et régime nazi. Nous risquons d'en faire les frais désormais assez rapidement et ceci en dépit d'avertissements réitérés de politiques visionnaires tels Malraux, Churchill, de Gaulle... Le mieux serait d'agir de proche en proche, convaincre, sans haine, avec fermeté.

Écrit par : Viviane | 20/06/2012

On appelle ça l'islamo-fascisme qui est de plus en plus virulent. Mein Kampf est un best-seller dans plusieurs pays musulmans. Mais de cela il ne faut pas parler. "On le sait mais il ne faut pas le dire" est la position adoptée par la quasi totalité des rédacteurs et journalistes face à la montée de l'islamisme. Ce qui ne cesse de m'étonner est l'étrange "absence" de tous ces ex-gauchistes qui "bouffèrent du curé" durant des décennies mais qui ne trouvent rien à redire devant les manifestations pourtant très réelles de l'islamisme ultra dans certains quartiers des villes occidentales. Lâcheté ? Bêtise - celles des idiots utiles qui ont une guerre de retard ? L'histoire nous a appris qu'il ne faut jamais céder face aux menaces des systèmes totalitaires laïcs et religieux. Comme vous le dites justement, il faut continuer à agir et à informer sans haine mais avec fermeté.

Écrit par : Paglop77 | 20/06/2012

Viviane, Paglop... c'est là le résultat de bien pire qu'une bêtise... mais de CRISPATIONS IDEOLOGIQUES de gens pourtant parfaitement informés.

Écrit par : Nebo | 20/06/2012

J'ai constaté autour de moi que certains ne peuvent tout simplement pas, je veux dire viscéralement, modifier leur vista idéologique. Ils préfèrent nier le réel plutôt que de changer de point de vue. (Les intellectuels capables de faire un mea culpa sincères sont rarissimes)

Écrit par : Paglop77 | 20/06/2012

D'abord, vainqueurs à Poitiers ne présage en rien de victoires plus à l'Est. Les Légions romaines ont été pulvérisées dans les forêts germaniques.
Le problème pour des Germains islamisés, c'est que culturellement leur monde se serait arrêté au X ou XI eme siècle comme un peu partout dans le monde musulman.
Du coup Gengis Khan et ses hordes seraient peut-être arrivées jusqu'à l'Atlantique.
Bref avec des "si" on peut mettre Paris en bouteille comme dit le proverbe.

Écrit par : Paul-Emic | 20/06/2012

Récemment en Belgique:
http://www.causeur.fr/islamisation-de-la-belgique-et-si-cetait-vrai,18043

Écrit par : Paglop77 | 21/06/2012

Pour son agence de presse (la Mena), Sami El Soudi a passé quatre jours en Egypte. Son compte-rendu:
http://www.menapress.org
La conclusion de son article est disponible uniquement pour les abonnés. La voici:
"Tout journaliste, tout intellectuel qui qualifierait encore ce que je viens de voir de "révolution" est soit islamiste soit complètement crétin. Plus encore, il participe à l’enterrement de cent millions de malheureux, et, à ce titre, il est un fossoyeur."
Rien à ajouter.

Écrit par : Paglop77 | 28/06/2012

Écrire un commentaire