27/07/2012

J'ai vaincu la peur de mourir

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« En 1945, à 50 ans, entre son premier suicide (raté) et le second (réussi), il écrit son chef-d’œuvre, « Récit secret », texte unique en son genre. Son récit est extraordinaire. Dès l’âge de 6 ans, par « curiosité magicienne », il fait couler son sang avec un petit couteau à dessert, choisi dans le tiroir de l’argenterie familiale. De là, dit-il, une « manie, un appel à tout bout de champ ». Sa vocation est là. Il aurait pu, à l’époque, fuir à Genève pour sauver sa peau, ou rejoindre la brigade de Malraux en Alsace-Lorraine, mais non, il reste à Paris, il veut se donner non pas la mort mais sa mort.»

Philippe Sollers, Le suicide de Drieu - in "Le Nouvel Observateur du 26 avril 2012 n°2477"

« J’ai vaincu la peur de mourir. »

« Je n’ai jamais eu un instant de doute ni d’hésitation. Cette certitude était une source incessante de joie. »

« Je prête à la solitude toutes sortes de vertus qu’elle n’a pas toujours ; je la confonds avec le recueillement et la méditation, la délicatesse de cœur et d’esprit, la sévérité vis-à-vis de soi-même tempérée d’ironie, l’agilité à comparer et à déduire. »

« Toutes les occupations humaines se dissolvaient sous mes doigts. Tout me paraissait vain et déjà détruit. »

Pierre Drieu la Rochelle, Récit Secret

13:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire