Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2021

Purement matérielles, jamais spirituelles

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Les vieilles façades — obligation du ménage, soins des enfants — derrière lesquelles elles dissimulent leur refus d’une vie spirituelle, sont encore debout malgré leur délabrement, et elles leur servent à justifier, ne serait ce qu’un peu ou pour la forme, leur fuite prématurée de l’université et leur répudiation de toute carrière où il faut vraiment assumer une responsabilité. Que se passera t-il lorsque le travail ménager sera encore plus automatisé, qu’il y aura pléthores de garderies d’enfants, ou quand les hommes découvriront — ce qu’ils auraient pu faire il y a longtemps — que pour vivre on a absolument pas besoin d’enfants ? Il suffirait que l’homme s’arrête, interrompe une fois seulement son activité aveugle et en fasse le bilan, pour qu’il s’aperçoive que tous ses efforts pour la promotion spirituelle de la femme sont restés vains. Certes, elle est de jour en jour plus toilettée, plus soignée, plus “cultivée”, mais ses exigences croissantes demeurent purement matérielles, jamais spirituelles. »

Esther Vilar, L’homme subjugué

 

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Écrire un commentaire