Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2022

Monothéisme du marché

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

 

« Le monothéisme du marché a tout conquis, tout envahi, tout gagné. Pendant que tu regardais du côté des prolos, c’est les financiers qui l’ont faite dans ton dos, la révolution !

Ils ont aboli les frontières sans guerre et sans armée. Ils ont imposé un mode de vie à la planète entière ! Partout les mêmes publicités, les mêmes godemichés, les mêmes supermarchés, les mêmes abrutis ! Ils ont brisé toute résistance, identité, tradition, poésie. Homogénéisé les goûts, formaté les esprits, imposé l’idée que le monde entier avait les mêmes intérêts qu’eux. »

Olivier Maulin, La fête est finie

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

« La condamnation du parti national-socialiste va beaucoup plus loin qu'elle n'en a l'air. Elle atteint, en réalité, toutes les formes solides, toutes les formes géologiques de la vie politique. Toute nation, tout parti qui se souviennent du sol, de la tradition, du métier, de la race sont suspects. Quiconque se réclame du droit du premier occupant et atteste des choses aussi évidentes que la propriété de la cité offense une morale universelle qui nie le droit des peuples à rédiger leurs lois. Ce n'est pas les Allemands seulement, c'est nous tous qui sommes dépossédés. Nul n'a plus le droit de s'asseoir dans son champ et de dire : "Cette terre est à moi". Nul n'a plus le droit de se lever dans la cité et de dire : "Nous sommes les anciens, nous avons bâti les maisons de
cette ville, que celui qui ne veut pas obéir aux lois sorte de chez moi". Il est écrit maintenant qu'un concile d'êtres impalpables a le pouvoir de connaître ce qui se passe
dans nos maisons et dans nos villes. Crimes contre l’humanité : cette loi est bonne, celle-ci n'est pas bonne. La civilisation a un droit de veto. »
Maurice BARDÈCHE | Nuremberg ou la Terre Promise

Écrit par : Adolphine | 19/11/2022

Quelques phrases de plus ici :
https://chezfredim.blogspot.com/2022/09/nuremberg-ou-la-terre-promise_19.html

Écrit par : Lungren | 19/11/2022

Certains font les petits rebelles de pacotille derrière leurs claviers, fafounets de service, à chercher à faire frémir les vaccinés comme moi en citant ce qu’ils pensent être des écrivains « sulfureux »… mais ils ne se doutent pas qu’ils donnent du grain à moudre aux commissaires politiques qui rodent.

Ma plateforme d’hébergement m’a déjà mis en garde, non contre mes publications, mais contre certains de mes commentateurs qui ont le bulbe rachitique et l’érection nationale-socialiste facile. Qu’ils soient maudits s’ils me font perdre mon blog qui est ce qu’il est mais que je tiens comme je peux depuis 15 piges sans sourciller…

Montez vos blogs de déjantés politiques et cessez de faire les trolls en ces lieux où je vous tolère. Ou alors faites des commentaires dignes de ce nom, au lieu de vous réfugier derrière un écrivain (dont j’ai , par ailleurs, déjà cité certains extraits sur ce Blog… mais en d’autres contextes) dont les engagements politiques étaient détestables et ce malgré la véracité de certaines de ses analyses ou, plus justement, certains de ses constats.

Certains de ses constats et non pas ses constats certains !

Je m’efforce de préserver ce lieu d’expression pendant que, stupidement, vous vous amusez à le pilonner avec un plaisir qui n’est même pas un délice aristocratique mais un éjaculat d’adolescent boutonneux sans souci envers l’hôte qui vous reçoit chez lui…

Vous rentrez chez moi sans vous essuyer les pieds sur le seuil après avoir traîné vos godasses dans la merde… en ce sens vous ne valez guère mieux que certaines « chances pour la France » que les hommes doués de bon sens dans ce beau pays (où Dieu fut jadis heureux) sont obligés de supporter en fermant leurs Gueules…

Et vous prétendez défendre une civilisation…

Vous êtes pathétiques…

Écrit par : Nebo | 20/11/2022

Je m'insurge !
Il faut un choix de godemiché, un choix assez opulent, un vrai choix
Réfléchissez un instant
On n'enquille pas le même engin dans les soubassements charnels d'un inverti et d'une jouvencelle, dans les orifesses d'une rombière qui a vu passer plusieurs maris et amants et dans ceux d'une chaisiere, dans l'anus d'un pédéraste confirmé et dans celui d'un grand débutant !
Il y a comme une impossibilité anatomique
Genre faire rentrer un gros pied plat dans un escarpin de blanche neige
Ça risque de craquer aux coutures, de ruiner la continence

Écrit par : La hire | 23/11/2022

Écrire un commentaire