Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2016

Tellement obsédé par les êtres humains

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Je suis tellement obsédé par les êtres humains et si assoiffé de gestes et de formes que je passerais des heures à regarder dans la rue le visage et le vêtement des passants, si je n’en avais pas honte. Une femme qui passe en coup de vent à côté de moi et dont le visage attire mon attention, me cause une véritable douleur, comme si on arrachait et emportait une part de mon être. Je ne peux m’empêcher de me retourner après elle, même si tout en moi se révolte contre cette pratique, pour la voir se perdre désespérément dans la foule. »

Ivo Andrić, Signes au bord du chemin

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Médias...

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

11:00 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Ils portent le cilice et pratiquent la repentance

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« On veut nous convaincre que la présence de millions de musulmans en Europe n'aura pas d'incidence sur notre avenir. Alors que, sous nos yeux, déjà la France change de visage. Et que demain, peut-être, elle changera de demeure. L'Europe toute entière entrera dans le "Dar el-Islam". Les églises pourraient devenir des mosquées, comme l'a suggéré le recteur Boubakeur, pourtant un "musulman modéré". Le 30 mai 1453, à Constantinople, un dignitaire errant dans la rue bredouillait et versait toutes les larmes de son corps devant la main de Fatma apposée avec le sang d'une chrétienne sur le porche de Sainte-Sophie. Une voix d'outre-tombe lui répondit :
— Il est trop tard pour sangloter. Les prières de remords ne servent plus à rien. Que n'avez-vous bredouillé, crié, pleuré avant-hier, avant la prise de la ville ?

Dans l'armée française, aujourd'hui, il y a 15% de musulmans. Demain, 50% ? Y a-t-on réfléchi ?

Nos hommes politiques, sourds à l'appel de l'Orient chrétien martyr et aux leçons des attentats du 7 janvier, sont devenus des dhimmis en puissance. Ils portent le cilice et pratiquent la repentance. Interrogé par "Libération", Alain Juppé, qui se vante de n'avoir jamais lu le Coran, s'est indigné que des mères portant le voile islamique ne puissent pas accompagner les sorties scolaires. Il en appelle à sa propre mère : "Quand ma maman allait à la messe, elle portait un foulard." Ainsi ose-t-il invoquer les racines chrétiennes de la France pour mieux justifier le port du voile islamique, qui n'a rien à voir avec un foulard. Subversion totale de l'histoire de France par des élites aveugles ou pétrifiées devant le risque d'une confrontation.

Nos élites ont accepté, par avance, leur "diminutio capitis". Afin de s'acclimater à l'esprit de dhimmitude, elles pratiquent au jour le jour la dhimmitude de l'esprit. Nous sommes dans une inversion logique absolue : à chaque fois que l' "islamisme" frappe, nos élites déclarent l'urgence pour prendre des mesures contre "l'islamophobie". Tariq Ramadan peut rire sous cape. Le fruit est mûr. »

Philippe de Villiers, Le Moment est venu de dire ce que j'ai vu

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Maurice Ravel : Concerto pour piano pour la main gauche (LEON FLEISHER - Piano ; Boston Symphony Orchestra ; Seiji Ozawa)

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

 

05:00 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/02/2016

Illusions

=--=Publié dans la Catégorie "Friedrich Nietzsche"=--=

 

22:12 Publié dans Friedrich Nietzsche | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Folies sanguinaires...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« La principale différence entre le temps des douze Césars et le nôtre est de grandeur : les folies sanguinaires d’un Caligula ne touchait qu’une infime minorité de la société romaine, au lieu que celle d’un Hitler ont désolé des peuples entiers. »

Gabriel Matzneff, Le défi

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Ce secret à jamais inexprimable

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Pourquoi avait-elle cette façon de regarder, d’ouvrir un livre, de tourner une page, cette façon de porter les objets comme s’ils étaient tous précieux ou fragiles, cette manière de se tenir comme si elle était toujours dans l’attente ? … Mais il hésitait à l’interroger. A quoi bon essayer de la faire parler, puisqu’elle était de la race de celles qui se taisent ? (…) Peut-être qu’un jour, en se retirant d’elle, en s’arrachant de ses bras, il connaîtrait en effet ce qui lui était caché jusqu’ici — ce secret à jamais inexprimable, à jamais invisible, dont toute chose lui annonçait l’existence. »

Paul Gadenne, Siloé

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Mstislav Rostropovich - Saint-Saëns - Prière, Op 158

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

 

05:00 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/02/2016

Communisme

=--=Publié dans la Catégorie "Brèves"=--=

 


Cliquez sur la photo...

23:41 Publié dans Brèves | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

D’autres modes d’existence et de civilisation sont possibles

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Aucun des dogmes de la société moderne n’est inébranlable. Ni les usines gigantesques, ni les offices buildings qui montent jusqu’au ciel, ni les grandes villes meurtrières, ni la morale industrielle, ni la mystique de la production ne sont nécessaires à notre progrès. D’autres modes d’existence et de civilisation sont possibles. La culture sans le confort, la beauté sans le luxe, la machine sans la servitude de l’usine, la science sans le culte de la matière permettraient aux hommes de se développer indéfiniment, en gardant leur intelligence, leur sens moral et leur virilité. »

Alexis Carrel, L’Homme cet inconnu

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Rien ne se fait que dans le sang

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Il tourna dans l'escalier. Un blessé, sur les marches, gémissait :
— Santa Maria.
Oui, la mère de Dieu, la mère de Dieu fait homme. Dieu qui crée, qui souffre dans sa création, qui meurt et qui renaît. Je serai donc toujours hérésiarque. Les dieux qui meurent et qui renaissent : Dionysos, Christ. Rien ne se fait que dans le sang. Il faut sans cesse mourir pour sans cesse renaître. Le Christ des cathédrales, le grand dieu blanc et viril. Un roi, fils de roi.
Il trouva un fusil, alla à une meurtrière et se mit à tirer, en s'appliquant. »

Pierre Drieu la Rochelle, Gilles

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Richard Wagner : Tannhäuser Overture (Thielemann / Münchner Philharmoniker)

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

 

05:00 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/02/2016

Un bordel pour curés que les macs appellent le Vatican

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« — Krakauer, le Pollak, m'a fait rencontrer Breton. Il goûtait dans une boulangerie de la rue de Rennes. Il a une belle gueule, calme, un poète avec une vraie gueule de poète, ce qui est une assez remarquable nouveauté ; au demeurant très sympathique. Fort conscient de ce qu'il vaut, mais pas le moins du monde poseur. Il y avait avec lui un peintre autrichien et un boxeur, australien je crois. Je lui ai dit notre admiration. J'ai bien fait d'employer le mot, n'est-ce pas ? Il a été très gentil. Nous avons boulotté des chaussons aux pommes ensemble, ensuite il nous a payé un verre dans un bordel, à côté de Saint-Sulpice, un bordel pour curés, paraît-il, que les macs appellent le Vatican. Le boxeur s'est fait sucer la queue au Vatican, en toute simplicité, par une putain costumée en enfant de choeur. »

Lucien Rebatet, Les deux étendards

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

L’hérédité n’est pas le vrai sacre

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Une aristocratie, c’est la persévérance d’une tradition. Un privilège ne s’acquiert pas une fois pour toutes. On doit le renouveler à chaque génération en le méritant par l’excellence de ses services. Sans quoi la chaîne se rompt, et la supériorité à laquelle fût lié l’octroi du privilège, se dégrade en vanités que régit le souci mondain de l’étiquette et des préséances. L’hérédité n’est pas le vrai sacre. Un héritage se transmet, mais il ne se conserve que par la passion et le labeur des héritiers. C’est une vertu humble et obstinée que l’aristocratie du sang. »

Pol Vandromme, Une indifférence de rébellion

 

07:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/02/2016

Les imbéciles...

=--=Publié dans la Catégorie "Lectures"=--=

 

« Ne disons pas les hommes, disons les imbéciles ; ce sera d’ailleurs à peu près la même chose, mais cela permettra tout de même de séparer de la masse quelques êtres doués d’un esprit plus net, d’une sensibilité plus délicate. »

Remy de Gourmont, Dissociations

 

16:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook