Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2011

Gov't Mule : In the Presence of the Lord

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=


Le fabuleux groupe Gov't Mule reprend la magnifique chanson signée par Eric Clapton que le guitariste avait créé avec le groupe Blind Faith en 1969. Magnifique. Hallelujah !

I have finally found a place to live
Just like I never did before.
And I know I don't have much to give,
But I can open any door.

Everybody knows the secret,
Everybody knows the score.
I have finally found a way to live
In the presence of the Lord.

I have finally found a way to live
In the color of the Lord
I know that I don't have much to give,
But I can open any door.

Everybody knows the secret,
Everybody knows the score.
Yes I've found... yes i've found me a place to live
In the presence of the Lord.
In the presence of the Lord.

20:52 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

04/05/2011

William Sheller : Excalibur

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

 

Une leçon brillante en matière de composition et d'arrangements. William Sheller est, assurément, un grand monsieur.

 


Le clip de l'époque, réalisé par un autre dingue génial, Philippe Druillet




La version Live du morceau. Magistral !


 

C'est grand bonheur mon noble père
De vous revoir si plein de vie
De retour sur vos nobles terres
Devant vos fières compagnies,
Après ces longues années de guerre
Le ciel est témoin qu'aujourd'hui
C'est grande joie pour la ville entière
D'ouvrir ses portes à grands bruits

Sont venues
Misère et longue nuit
"Dieu me l'a donné"
"Dieu me l'a repris"
Sont partis
Nos frères, nos ennemis
"Dieu me l'a donné"
"Dieu me l'a repris",
Dieu vous a gardé
Qu'il en soit béni

Il a fallu tant de terre
Pour y creuser tant de lits
Que des montagnes entières
Ne nous ont pas suffi,
Parce qu'il vous fallait tant de pierres
Pour faire des églises jolies
Où l'on chantait votre lumière
Où nous nous sentions si petits.

Dans la forêt de vos bannières
Souffle un bon vent claquant de vie,
Le soleil brûle vos gants de fer
C'est un grand jour que celui-ci,
Mais permettez mon noble père
Que je vous laisse à tout ceci
Le route est longue jusqu'aux frontières
Je devrai voyager de nuit.

Sont venues
Misère et longue nuit
"Dieu me l'a donné"
"Dieu me l'a repris",
Sont partis
Nos frères, nos ennemis
"Dieu me l'a donné"
"Dieu me l'a repris",
Dieu vous a gardé
Qu'il en soit béni

Je m'en vais porter en terre
Au fond de notre vieux pays
Diane la douce aux cheveux clairs
Dont je ne sais trouver l'oubli,
Elle dormira comme en prière
Du plus beau marbre que l'on vit
Sous la plus belle des lumières
De vos églises si jolies.

Sont venues
Misère et longue nuit
"Dieu me l'a donné"
"Dieu me l'a repris",
Sont partis
Nos frères, nos ennemis
"Dieu me l'a donné"
"Dieu me l'a repris",
Dieu vous a gardé
Qu'il en soit béni

Il a fallu tant de terre
Pour y creuser tant de lits
Que des montagnes entières
Ne nous ont pas suffi,
Parce qu'il vous fallait tant de pierres
Pour faire des églises jolies
Où l'on chantait votre lumière
Où nous nous sentions si petits.

13:34 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

03/05/2011

Jim Morrison was a good man.

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Le père de Jim Morrison à propos de son fils : "Basically he (Jim Morrison) was a good man, good solid citizen, he had moral and ethical standards that were very high, i think he was just somebody who'd i'd like to know."

Rendez-vous entre Jim et son père raté. Les choses se dévoilent souvent après la tragédie.

Emouvant...

 

-----------------

 

"-- Father !
-- Yes son ?
-- I wanna kill you !"

11:48 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

02/05/2011

John Mayer Trio : Vultures

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Bon la matinée a été agitée au niveau de l'information... Ben Laden mort... la photo de son cadavre est un Fake... alors détendons-nous, please, en attendant la suite.

14:06 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/04/2011

King's X : We were born to be loved

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

15:37 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

17/04/2011

Deftones : You've seen the butcher

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Deftones

12:54 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

16/04/2011

Deftones : Sextapes

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Deftones

12:50 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

15/04/2011

Mark Tschanz : "Storm"

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

All the angels are gathering the clouds,
and the nurses can feel the the demons in their shrouds
And the world seems to stop.
For the man with the big drum, who bangs away...
to make you run from bridge to bridge
then to the sun.

There's a storm in heaven.
And it feels like hell.
Just a storm, but all is well.

There's a storm in heaven.
And it feels like hell.
Just a storm, but all is well...

All the gods have lent their voices to the thunder.
And the devils are holding down the suns forever.
And the world seems to stop for the voices in the garden

Like your horses, they have come,
fallen angels to the fences..just to be warm.
There's a storm in heaven.
And it feels like hell.
Just a storm, but all is well.

There's a storm in heaven.
And it feels like hell.
Just a storm, but all is well...

Mark Tschanz

19:34 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/04/2011

Jah Wobble, Jaki Liebezeit, Holger Czukay - "How Much Are They ?" & "Where's the Money ?"

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Jah Wobble, Jaki Liebezeit, Holger Czukay

16:13 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/04/2011

Syd Barrett - Dominoes

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Quel univers parallèle a donc avalé cette belle âme...

Syd Barrett

15:10 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

31/03/2011

Thin Lizzy : Emerald

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Restons encore un peu avec Thin Lizzy... groupe magnifique...

Down from the glen came the marching men
With their shields and their swords
To fight the fight they believed to be right
Overthrow the overlords

To the town where there was plenty
They brought plunder, swords and flame
When they left the town was empty
Children would never play again

From their graves I heard the fallen
Above the battle cry
By that bridge near the border
There were many more to die

Then onward over the mountain
And outward towards the sea
They had come to claim the Emerald
Without it they could not leave

 

14:00 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Thin Lizzy : Roisin Dubh (Black Rose) - A Rock Legend

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Phil Lynott était de père noir et de mère irlandaise catholique. Mais avant tout, il était fier de son sang celte... et il le chantait avec dévotion et patriotisme. De plus, Phil était cultivé, grand lecteur et fin connaisseur de la mythologie celtique. Et il est bon de savoir que "Black Rose" était également un terme qu'utilisaient les irlandais pour évoquer l'Irlande libre au temps où l'occupant anglais interdisait que l'on parle du pays en tant qu'état souverain. En plus, il aimait la Guiness, n'évitait pas la baston et, plus que tout, respectait avec amour sa maman. Le macho type. Romantique avec les femmes et dur avec ses ennemis. Une overdose de "speedball" l'a emporté trop tôt. Quelle merde la came ! Il est célébré, aujourd'hui, 25 ans après sa mort comme un musicien et poète irlandais de premier ordre. Un héros. 

Tell me the legends of long ago
When the kings and queens would dance in the realm of the Black Rose
Play me their melodies I want to know
So I can teach my children, oh

Pray tell me the story of young Cuchulainn
How his eyes were dark his expression sullen
And how he'd fight and always won
And how they cried when he was fallen

Oh tell me the story of the Queen of this land
And how her sons died at her own hand
And how fools obey commands
Oh tell me the legends of long ago

Where the mountains of Mourne come down to the sea
Will she no come back to me
Will she no come back to me

Oh Shenandoah I hear you calling
Far away you rolling river
All down the mountain side
All around the green heather
go lassie go

Oh Tell me the legends of long ago
When the kings and queens would dance in the realms of the Black Rose
Play me their melodies so I might know
So I can tell my children, oh

My Roisin Dubh is my one and only true love
It was a joy that Joyce brought to me
While William Butler waits
And Oscar, he's going Wilde

Ah sure, Brendan where have you Behan ?
Looking for a girl with green eyes
My dark Rosaleen is my only colleen
That Georgie knows Best

But Van is the man
Starvation once again
Drinking whiskey in the jar-o
Synge's Playboy of the Western World

As Shaw, Sean I was born and reared there

Where the Mountains of Mourne come down to the sea

Is such a long, long way from Tipperary

Roisin Dubh (Black Rose) - A Rock Legend

 

Phil Lynott

Oui, je sais, ça emmerde les racialistes... mais moi j'emmerde les racialistes... et comme vous pouvez le voir sur la photo, Phil aussi les emmerdait.

10:00 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/03/2011

Le groupe King's X debarque en France.

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Piqûre de rappel : En concert le Mercredi 13 Avril 2011 à Savigny Le Temple

23:37 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/03/2011

Foo Figthers : Rope

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

Nouveau single... l'album arrive.

09:40 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/03/2011

Frank Zappa, le conservateur pragmatique

=--=Publié dans la Catégorie "Music..."=--=

 

"Dans son autobiographie, Zappa consacre un chapitre à ses vues théoriques et pratiques sur la musique… et quatre chapitres à la vie politique des États-Unis d’Amérique. Il plaide notamment pour une nette séparation de l’Église et de l’État (que prévoit d’ailleurs la constitution des Etats-Unis) ainsi que pour une réforme de la fiscalité, de l’éducation, de la défense et de la politique étrangère de manière à éliminer les passe-droits des plus riches, à gérer le bien commun de manière rationnelle et à réduire le poids de l’État sur les citoyens.
Paradoxalement, il refuse d’adhérer à quelque structure collective que ce soit, qu’il s’agisse d’une formation politique ou d’une association professionnelle de musiciens. « Si Zappa émet une critique radicale de la société américaine, il ne prône aucune révolution et n’adhère à aucun projet politique, souligne Marc-André Gagnon, un essayiste québécois. Il ne cherche qu’à résister aux restrictions que la norme sociale tente d’imposer à sa liberté de composer.(16) »
L’universitaire américain Kelly Fisher Lowe ajoute : « Zappa était la quintessence du petit homme d’affaires quasilibertarien . Il a le sentiment que le rôle de l’État est de créer un espace où tout le monde (dans son cas, l’artiste) puisse être libre de faire ce dont il a envie (dans son cas, créer).(17) » Zappa est sans aucun doute un nihiliste, ce qui ne l’empêche pas de croire sincèrement à l’american dream : il est convaincu qu’un travail passionné, intègre et soutenu finira par porter ses fruits, surtout s’il n’est pas entravé par de grandes organisations qui contrôlent le marché.(18)
Dans le contexte nord-américain, la pensée politique de Zappa est assez singulière. Bien qu’il se montre sensible à certains idéaux de gauche, il se comporte de manière très individualiste. Comme bien des Américains, il se méfie instinctivement de l’État, mais il redoute aussi (et ici sa pensée est plus originale) le pouvoir des grandes entreprises, notamment des multinationales du divertissement. Son système politico-économique de prédilection, qu’il qualifie de « conservatisme pragmatique », repose sur la cellule familiale et de petites entreprises indépendantes encadrées par un État-nation aussi discret, rationnel et efficace que possible, exempt de toute trace d’idéologie.
Zappa plaide en fait pour la réconciliation de ce qui, aux Etats-Unis, appartient aux extrêmes : la liberté de l’individu, qui doit demeurer inaliénable (« je crois que les gens ont le droit de décider de leur destin. Un être s’appartient »(19)), et la justice sociale. « Une nation n’est réellement puissante que lorsque tout le monde récolte une part du gâteau. Je dis bien : tout le monde », souligne-t-il en 1988 à propos de l’économie de son pays. (20)

16. Marc-André Gagnon, « Frank Zappa : un intellectuel ‘’spécifique’’ », Conjonctures n°29, Montréal, printemps-été 1999, p. 140.
17. Kelly Fisher Lowe, op. cit., p.88.
18. Sur l’american dream et Zappa, voir Kelly Fisher Lowe, ibid.., p. 13 et suivantes.
19. Frank Zappa, Peter Occhiogrosso, op. cit., p. 344.
20. Ibid, p. 336

« Le petit wazoo, initiation rapide, efficace et sans douleur à l’œuvre de Frank Zappa » Jean-Sébastien Marsan

 

23:35 Publié dans Music... | Lien permanent | Commentaires (4) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook