Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2010

Football Hallal

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Bien entendu, autour de moi, nombreux sont ceux qui vomissent le comportement de l'équipe de France de Football mais refusent de croire à la thèse que les musulmans, en particulier, aient souhaité prendre le pouvoir au sein du collectif. Mais tout parle contre eux.

Le témoignage de Marouane Chamakh, proche de Yoann Gourcuff, qu'on ne va pas soupçonner de "racisme" vu son origine : « Yoann Gourcuff ne pouvait pas avancer car il y avait une mauvaise ambiance, un mauvais état d’esprit. (…) Il y a eu des altercations entre Yoann (Gourcuff) et ses coéquipiers.  (…) Il a essayé de faire son autocritique. Il est déçu car il pouvait faire mieux », a confié sur RTL l’ancien coéquipier de Yoann Gourcuff désormais à Arsenal.

Le Nouvel Observateur confirme...

Le bruit court, aussi, que Yoann Gourcuff serait homosexuel et que ce serait la raison pour laquelle il aurait été mis de côté par "les autres". Je ne sais si c'est vrai et m'en moque, mais c'est révélateur de la tolérance qui règne au sein de nos "divers"... Voyez par là...

Qu'en pensent les français ? Voyez ici...

Et qu'en pense Chabal, qui vient du Rugby ? Voyez ici...

 

01:28 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (5) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/06/2010

Tranche de Vie

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 

Lorsqu'on voit cet extrait de film datant de 1985, avec toute la bande du Splendid qui y apparaît, on peut penser qu'ils avaient comme but de promouvoir le "Bien Vivre ensemble" tellement à la mode 20 ans après. Et c'est certainement le cas. Ils se moquent gentiment, un peu... mais lorsqu'on connaît les positions social(isant)es de Balasko & co qui jouent dans le film, on ne se fait pas d'illusion.

Cependant, voilà... C'est Lauzier qui est derrière le scénario, et lorsqu'on sait comment il maltraitait les bobos naissants dés les années 70, cette Gauche rampante et sans Culture qui s'adonnait au cosmopolitisme sans âme (bien loin du cosmopolitisme d'un Zweig ou d'un Jünger), dans ses fameuses "Tranches de Vie", j'en suis à me demander si ça n'est pas lui qui a piégé tous ces poseurs gôchistes qui du coup, 25 ans après la sortie du film, doivent réaliser combien des passages comme celui-là annoncent la tiers-mondialisation de notre pays, sa tribalisation et la volonté des immigrés de nous intégrer ou nous assimiler à leurs cultures plutôt que de s'adapter à la nôtre.

Regardez-ces images... vous pouvez en rire... mais si vous sentez un malaise palpable, c'est que vous réalisez bien que quelque chose cloche.

Merci au Petit Conservateur Palaisien de m'avoir fait découvrir ces images que j'avais oubliées.

 

20:40 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

18/06/2010

« Le puzzle de l'intégration - les pièces qui vous manquent » avec Malika Sorel

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 

Vision Républicaine...

from Ministère de l'immigration on Vimeo...

Durée : 1h37min

06:08 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

12/06/2010

Juan Asensio sur Canal Académie

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

 

Merci au commentateur nommé paglop77 de m'avoir signalé ce lien de Canal Académie que je vous mets, à mon tour, en ligne ici. Juan Asensio donne quelques pistes concernant sa démarche de blogueur littéraire.


podcast

23min35sec

 

Je vous rappelle que si vous le désirez, vous pouvez télécharger le fichier mp3 de l'émission en cliquant sur "Podcast".

 

07:00 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/06/2010

DENNIS HOPPER : créer ou crever

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=


Merci à Bro' Vince de m'avoir signalé ces liens Dailymotion... Il y a un décalage entre l'image et le son mais je conseille aux apprentis artistes de regarder, néanmoins, ce parcours de la vie de Dennis Hopper de bout en bout.

J'aime particulièrement l'introduction de l'émission par Dennis Hopper lui-même lors d'un de ses cours où il annonce clairement que l'Art n'est pas démocratique : "Si on vous empêchait de créer, de jouer ou de peindre, ou d'exercer votre besoin créatif, est-ce que vous en mourriez ? Si la réponse est 'oui' alors votre place est nulle part ailleurs. La création est votre salut, votre raison d'être. Et si la réponse est 'non', alors par pitié, arrêtez de créer, ne créez rien, vivez une vie raisonnable et responsable et soyez heureux. Sachez apprécier ce que les autres créent mais ne mélangez pas les deux. Parce qu'un créateur crée et c'est tout."


Partie 1/6

 



Partie 2/6

 



Partie 3/6

 



Partie 4/6

 



Partie 5/6

 



Partie 6/6

 

07:00 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/05/2010

Dennis Hopper est mort ! Et merde !

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=


17 Mai 1936 - 29 Mai 2010

 

Dennis Hopper est mort ! Et merde ! Je le revois en reporter-photographe halluciné dans "Apocalypse Now" ! Je le revois en motard défoncé sous LSD dans "EASY RIDER" ! Je le revois en psychopate criminel dans "Blue Velvet". Je le revois au début des années 80 en train de tenir un discours qui a emmerdé plus d'un démocrate américain en même temps que plus d'un gôchiste zéropéen et il n'a jamais lâché l'affaire face aux dégarnis du bulbe pouilleux qui avaient des comptes à lui réclamer... au nom de la LIBERTE bien entendu. Tous ces merdeux de Gauche qui ne parviennent pas à comprendre que la Liberté dont ils ont l'outrecuidance de se réclamer (les pauvres blaireaux) ne peut être appliquée par un système où l'ETAT serait le seul garant des libertés qui leurs tiennent tant à coeur ! Mais laissons- les se décomposer comme de la merde au soleil. Je suis épuisé d'avoir à rendre des comptes à ces pouilleux, ces moins que rien qui se justifient avec les moyens du bord et qui parviennent à attirer à eux les sympathies mobilisatrices alors que le bon sens se retrouve à patauger dans la semoule pour le plaisir des ces fientes de mouettes qui n'ont pas la moindre envergure.

Je t'aime Dennis, par delà la Mort qui est la tienne ! Tu avais des couilles de boeuf ! Comme Joe Perry, tu annonçais la couleur et tu n'en avais pas grand chose à foutre des donneurs de leçons, des moralistes que t'envoyais se faire foutre ! T'étais une inspiration, une sacrée gueule d'Outsider au milieu d'un tas de couchés-là qui voulaient juste se faire bien voir. Sur ta moto dans Easy Rider tu faisais chier les bien-pensants de l'Amérique Profonde puis, les années aidant, tu t'en allais lâcher tes pets de matador au nez des descendants des agoras de Berkley, tous ces fumeurs de joints qui n'ont jamais étreint l'absolue nécessité que tu ne connaissais que trop bien, tous ces enfants gâtés qui croient comprendre le peuple, le bas de l'échelle et qui ne sont que des enfants de bourgeois qui ne sentent ni sous les aisselles ni dans leurs fonds de slips. Pitoyable comédie sartrienne.

Et puis voilà le fond de la question : comme cela a été dit chez ILYS, depuis plus de 30 piges t'étais devenu Conservateur... la belle affaire. Revenu de tout, des errances de came, de sexe, d'expériences diverses que seuls les déjantés psychédéliques savent saisir pleinement tu avais, bien vite, deviné les tenants et les aboutissants de l'existence : nous crevons tous un jour, tout passe et se termine, rien ne vaut la peine de rien, tout vaut la peine de tout, rien n'est important et, du coup, tout l'est... alors autant être Conservateur et préserver ce qui, solidement, nous permet de tenir debout... et laissons les "pets de lapin" (comme les appelait Henry Miller) se dissoudre dans les airs, on ne les retient pas.

Repose en paix frangin ! Rory Gallagher avait une chanson qui portait bien son titre... "Last of the independant"...

---------------------------------------------------------------------------

After emerging from rehab in 1980, Hopper became interested in politics. He has said that he was fed up with the direction the country was going under the Democrats and decided that Republicans needed to return to power. He began to espouse feelings of less government and more individual freedom, and joined the Republican party, since he believed they best embodied that philosophy. He voted for Reagan in 1984 and for George H.W. Bush in 1988 and 1992. In 2000, he supported George W. Bush for president and in 2004, he not only voted to re-elect Bush, he donated money to the campaign.

Conservatism in Hollywood :

« The controversy about me, » Hopper said in [a] 2005 interview. « I don’t think it’s going to stop me. However, a lot of people treat me differently, and they do bring it up. I’ll be at a dinner party, and somebody will say, ‘Well, you couldn’t be thinking that …’ And then you realize that everybody at the table is looking at you, and they’re like, ‘You’re kidding! You’re not really for Bush.’ And it goes around the table. It can only stop me from eating, not working. »

source : us conservatives

---------------------------------------------------------------------------

23:27 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (6) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/05/2010

1933, 2010, l'histoire se répète...

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Grâce à la vigilance de l'ami XP, toujours sur le qui vive, et par l'intermédiaire, donc des allumés d'ILYS nouvelle formule, je suis tombé sur l'information qui suit...

Sont sympas les communistes de monsieur Chavez... Nan, le communisme a mal été appliqué en URSS et dans les pays frères... c'est scandaleux... heureusement que Chavez a une âme noble... il le prouve tous les jours, en faisant le fanfaron durant de longs discours fantaisistes où il s'en prend aux USA à cause de la merde qu'il se traîne au cul... parce que pour un communiste, s'il y a de la misère, des problèmes économiques, c'est toujours la faute de quelqu'un d'autre, jamais la sienne propre...

Nos valeureux nouveaux communistes, non contents de sympathiser avec les islamistes chiites iraniens, ont décidé de s'en prendre aux... juifs... oui oui... nous ne sommes pas en Allemagne en 1933... nous sommes au Vénézuela en 2010...

Mais voyez plutôt... c'est la même connerie crasse qui se reproduit sans cesse...

A part ça... nan... y'a pas de rapprochement rouge/brun/islam... les fins observateurs hallucinent, simplement !

22:37 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

17/05/2010

Albert Camus : Les possédés...

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Albert Camus, dernière figure de la Gauche qui fut intelligente. Sa rupture avec Sartre indique bien les contours de l'intelligence en question. Après Camus la décrépitude est allé en s'agrandissant... et Sartre, vainqueur ordurier idéologique du siècle, continua d'en modeler la mise en scène et les mises au pilori. Après Camus, le Déluge de la Connerie. Mais ici, c'est un grand moment lumineux et clair.

 

Voyez cet article, éventuellement...

 

15:45 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

11/05/2010

Rémi Brague, le philosophe qui prend au sérieux le « fait religieux »

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Une émission passionnante du Canal Académie recevant Rémi Brague.

podcast

23:04 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

10/05/2010

Givors : des enfants dans un extrême danger sous le voile islamique

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

La famille Bouzid est accusée de maltraitance sur ses enfants. Le mari et la femme comparaissaient hier devant le tribunal correctionnel de Lyon.

Une caricature de religion. Même pas drôle. Hier, deux parents comparaissent face au tribunal correctionnel de Lyon pour privation de soins et non respect de scolarisation. Au bout de six heures de débats, le procureur Samuel Afchain requiert quatre ans de prison, dont deux ferme, contre Baroudi Bouzid, 47 ans, le père, un an avec sursis contre la mère, ainsi qu'une privation des droits civils et de famille.

« Ils ont fait délibérément le choix de priver leurs enfants des soins nécessaires », souligne le magistrat, pour qui « les principes religieux ne peuvent en aucun cas justifier les infractions à la loi française. » Vêtus de noir de la tête au pied, l'homme un turban sur la tête, la femme gantée, les yeux invisibles jusqu'à ce que la présidente du tribunal lui demande de lever son voile, les prévenus semblent sortis d'un autre monde, ancestral, décalé, isolé. Et c'est bien ce qui a fait le malheur de leurs cinq enfants. En 2002, un médecin donne l'alerte, évoque une situation « d'extrême danger ». Le petit garçon, âgé de cinq ans et demi, a la taille d'un enfant d'un an et demi.

Il ne tient pas sur ses jambes, des os sont brisés, il ne parle pas, n'est jamais allé à l'école. Des enquêtes successives découvrent une famille en complète autarcie. Le père affiche « une conviction religieuse musulmane orthodoxe ». Il ne travaille pas, s'en prend aux institutions qui lui cherchent des noises mais « accepte très bien les avantages sociaux », note un expert.

A Givors, l'appartement n'a pas un meuble. Des versets sont peints sur les murs. Et les vitres sont couvertes de papier plus ou moins opaque. Face à l'état de santé désastreux des enfants, les médecins pensent d'abord à une maladie génétique. A l'audience, les parents veulent encore y croire. La réalité est plus simple, tout aussi cruelle : ils souffrent de rachitisme, faute de lumière. Les enfants ont été placés. « Ils reprennent progressivement goût à la vie grâce à une incroyable énergie des services sociaux », plaide pour eux Me Béatrice Canton-Debat. « Elle n'a pas voulu délibérément faire du mal à ses enfants », dit Jérémy Brill, pour défendre la mère avant que son confrère Simon Oeriu n'ait la rude tache de plaider l'inconfortable cause du père. Jugement en délibéré.

Source : Le Progrès

 

Si vous pensez que c'est une exception.

07:38 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

09/05/2010

Coke & Alcohol

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

17:08 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Vos gueules les meufs et écartez les jambes !

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

No Comment !

07:34 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

08/05/2010

Mécréants...

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Voici un lien explicite.

No Comment !

Merci à Lafouine de me l'avoir signalé...

09:27 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

07/05/2010

Abécédaire Houellebecq

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

Grâce à un commentaire chez Ilys, j'ai trouvé ces vidéos simples mais néanmoins sympathiques...


Houellebecq de A à Z : A comme Allemand



Houellebecq de A à Z : C comme Communisme

Si vous souhaitez voir les autres vidéos disponibles de la série... allez Là...

21:55 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/05/2010

Europe

=--=Publié dans la Catégorie "PARENTHÈSE"=--=

17:02 Publié dans Parenthèse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook